Moyen-Orient et Afrique du Nord

Grande cérémonie pour fêter le Prix Nobel de la Paix

Tunisie

Témoignages.re / 12 octobre 2015

La Tunisie va organiser prochainement une grande cérémonie pour fêter l’attribution au Quartet pour le dialogue national tunisien du Prix Nobel de la Paix, édition 2015, a annoncé le président de la Chambre des représentants du peuple tunisien (Parlement), Mohamed Naceur.

« Nous devons fêter cet événement qui honore la Tunisie et les Tunisiens en général en ce sens que le prix n’est pas destiné au Quartet qui a parrainé le dialogue mais à tous les Tunisiens », a dit Mohamed Naceur, président du Parlement tunisien, pour annoncer une célébration du Prix Nobel de la Paix décerné aux organisations du dialogue entre Tunisiens.

Allant dans le même sens, le ministre tunisien chargé des Relations avec les structures constitutionnelles et les Organisations de la Société civile, Kamel Jendoubi, a estimé que l’obtention par le Quartet pour le dialogue politique tunisien de ce prix est la meilleure publicité au bénéficie du pays, soulignant que ce prix mondial est une fierté pour tous les Tunisiens.

Plusieurs experts de l’économie, qui ont commenté l’événement, ont estimé que l’obtention par la Tunisie du Prix Nobel de la Paix est une bonne chose pour l’économie du pays, qui va bénéficier de cette distinction à plusieurs niveaux.
Il en est ainsi pour l’assurance des investisseurs locaux et étrangers ou pour relancer l’industrie et le tourisme, qui ont subi les effets négatifs des deux attentats terroristes en mars et juin derniers.
Le prix sera aussi un moyen d’apaiser la crispation intérieure, notamment la crise entre la centrale syndicale, l’Union générale tunisienne du travail et l’organisation patronale, l’Union tunisienne industrielle et commerciale, deux organisations membres du Quartet primé, ont estimé les analystes.

L’expert spécialiste dans les risques financiers, Murad Hatabi, a estimé que l’obtention par la Tunisie de cette distinction est un signe du début de la stabilité, tout en étant de nature à atténuer les craintes des acteurs internationaux de travailler avec le pays.
Le prix donnera une grade marge aux pays partenaires pour créer des sociétés et accorder des dons et prêts accompagnés de facilités à la Tunisie, a-t-il dit, affirmant que le prix signifie une stabilité souveraine claire et une transition vers un système moderne.

Selon lui, les agences de notation internationales vont revoir le classement de la Tunisie, par l’introduction de l’élément sécurité et paix sur fond de l’entente qui existe entre les différentes composantes de la Société civile, soulignant que ces agences vont donner des horizons stables à long terme pour la Tunisie.

Plusieurs autres personnalités évoluant dans le secteur économique et dans l’Enseignement supérieur dont le professeur d’Economie, Fathi Nouri et le directeur général du Centre des études et de recherches économiques et sociales, Ridha Chakadali, ont estimé que la Tunisie a désormais devant elle une opportunité historique pour exploiter l’obtention de ce prix en direction des investisseurs, soulignant que les ministères des Affaires étrangères et du Tourisme et de l’Artisanat sont appelés à mettre à profit cet acquis international à travers une politique de promotion en faveur de la Tunisie.


Kanalreunion.com