Moyen-Orient et Afrique du Nord

L’arrêt des bombardements de l’OTAN préalable aux négociations

Rencontre entre l’ONU et le gouvernement libyen

Témoignages.re / 28 juillet 2011

Le secrétaire du Comité populaire général libyen, Dr Baghdadi Mahmoudi, a réitéré mardi l’engagement de la Libye à respecter les Résolutions 1970 et 1973 du Conseil de sécurité des Nations Unies, assurant que son pays considère l’initiative de l’Union africaine (UA) comme un programme exécutoire des décisions onusiennes.

S’exprimant lors d’un point de presse à l’issue d’une rencontre avec l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies, Abdul Ilah Khatib, en visite à Tripoli après son passage à Benghazi, bastion de l’opposition libyenne, pour présenter une initiative onusienne de sortie de crise, Dr Baghdadi Mahmoudi a affirmé qu’il a évoqué avec son interlocuteur les violations qui ont accompagné l’application des résolutions de l’ONU incarnées par le ciblage des civils et la destruction des infrastructures de base.
Le responsable libyen a indiqué qu’il « est temps maintenant de mettre en œuvre le slogan lancé par le président sud-africain Jacob Zuma, à savoir l’arrêt des bombardements en vue de protéger les civils ».
Il a souligné qu’il a fait part à l’envoyé spécial onusien du point de vue de la partie libyenne qui repose sur l’arrêt des bombardements comme condition sine qua non pour arriver à un règlement.
Le secrétaire du Comité populaire général libyen a ajouté que le peuple libyen a exprimé clairement son avis à travers les manifestations organisées ces derniers jours au cours desquelles il a souligné son soutien au gouvernement.
Il a affirmé que « toutes les voix qui parlent de la démission et du départ de Mouammar Kadhafi ont perdu face à ces manifestations ».
Dr Baghdadi a ajouté aussi que le système en application en Libye repose sur le pouvoir du peuple et les congrès populaires de base, les comités populaires et la démocratie populaire directe, affirmant que la décision appartient au peuple et que personne ne peut le remplacer ou le représenter.


Kanalreunion.com