Moyen-Orient et Afrique du Nord

L’Europe va bombarder les passeurs des migrants même sans mandat de l’ONU

Méditerranée

Témoignages.re / 25 septembre 2015

Lors du Sommet de l’UE consacré à la question des réfugiés mercredi, la Haute représentante pour la Politique étrangère de l’Union européenne a dit que la Force maritime européenne allait passer à l’action sans mandat de l’ONU.

La Haute représentante pour la Politique étrangère de l’Union européenne (UE), Federica Mongherini, devait visiter hier, le siège de la direction de la Force maritime européenne à Rome. Elle a assuré que cette force pourrait bientôt agir sans une résolution du Conseil de sécurité, parce qu’elle n’est pas dirigée contre une partie, mais plutôt uniquement contre des contrebandiers.

"La coopération avec la Libye dans le dossier de l’immigration clandestine semble essentielle pour contrôler les vagues de migration dans la Méditerranée, ainsi que pour renforcer le contrôle sur la frontière Sud de la Libye et d’aider les autorités libyennes à atteindre cet objectif, d’autant plus que l’Union européenne est prête à coopérer avec la Libye dès qu’elle formera le nouveau gouvernement d’union nationale", a souligné Mme Mongherini. 

La responsable européenne a insisté pour que les deux protagonistes de la crise libyenne puissent affirmer leurs positions à l’égard de la dernière proposition faite par l’envoyé des Nations-Unies, Bernardino Leon, soit par l’acceptation ou le rejet, et chaque partie doit supporter la responsabilité, vu que "les Libyens méritent la sécurité et la stabilité pour faire face à Daech (Etat islamique).

Frederica Mongherini intervenait lors de la cérémonie d’ouverture d’un Sommet européen d’urgence au niveau des chefs d’État et de gouvernements à Bruxelles, consacré au dossier de l’asile et de l’immigration.

Le Sommet de l’UE à Bruxelles a discuté des opportunités de s’attaquer aux causes des crises régionales inhérentes à l’immigration, en particulier les crises en Syrie et en Libye.


Kanalreunion.com