Moyen-Orient et Afrique du Nord

La Russie et l’Italie plaident pour une solution pacifique en Libye

Diplomatie

Témoignages.re / 7 mars 2015

Le président russe, Vladimir Poutine, a annoncé, à l’issue d’un entretien avec le Premier ministre italien, Matteo Renzi à Moscou, que la Russie et l’Italie partagent une position commune relative à la nécessité de trouver une solution pacifique à la crise en Libye, ainsi que le soutien au rôle des Nations-unies à cet égard.

MM. Poutine et Renzi ont discuté lors de leurs entretiens au Kremlin, des relations entre la Russie et l’Union européenne dans le contexte de la crise ukrainienne, en plus de "la menace terroriste croissante au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, notamment la détérioration de la situation en Libye".

Ces personnalités ont, en plus, exprimé leur accord de renforcer la coopération entre la Russie et l’Italie dans divers domaines, ont rapporté, vendredi, des journaux libyens.

Le Premier ministre italien a, pour sa part, déclaré lors d’une conférence de presse conjointe avec Poutine que la Russie peut jouer un rôle crucial dans la crise libyenne, signalant que l’histoire fait apparaître que : "sans la Russie, parvenir à un équilibre devient de plus en plus compliqué".

Il a souligné que le président russe a exprimé au cours de leurs pourparlers "leur préoccupation commune à l’égard de la propagation du terrorisme en Libye", soulignant que "les conditions sont disponibles pour parvenir à la stabilité en Libye, avec le soutien de tous les partenaires régionaux".

Les protagonistes libyens ont repris, jeudi soir, au Maroc, un nouveau cycle de dialogue facilité par l’ONU, destiné à sortir le pays de la double crise politique et sécuritaire qui le secoue depuis plusieurs mois, aggravée par l’essor des groupuscules djihadistes dont "Daesh" (Etat islamique) qui s’est illustré par une série d’actions aussi violentes que spectaculaires menaçant la stabilité du pays et de toute la région.


Kanalreunion.com