Moyen-Orient et Afrique du Nord

LDH Réunion pour un arrêt immédiat des violences à Gaza

Appel à agir

Témoignages.re / 16 juillet 2014

La Ligue des Droits de l’Homme, section de La Réunion, appelle à une fin des violences subies par la population civile à Gaza.

« Joignant sa voix à celle d’autres organisations, la LDH à La Réunion appelle également les responsables européens et toutes les parties et pays concernés à agir pour mettre un terme à la spirale de la violence conduisant cette région vers un bain de sang.

Nous condamnons à ce titre les violations commises par toutes les parties : les tirs de roquettes menés par le Hamas contre les villes israéliennes depuis le 13 juin 2014 mais aussi les frappes aériennes menées par l’armée Israélienne sur la bande de Gaza. En effet, toute attaque visant des civils constitue une violation des normes fondamentales du droit international humanitaire.

En tant que puissance occupante, Israël est tenu de maintenir l’ordre public et d’assurer la sécurité des civils palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Israël se doit donc de protéger la population occupée et leurs biens contre les actes de violence des colons. Israël doit également rendre des comptes et permettre aux Palestiniens de demander réparation et d’obtenir justice. Il est ainsi inacceptable que de plus en plus de civils et de biens à caractère civil soient pris pour cibles dans la bande de Gaza dans le cadre de l’opération militaire israélienne « Bordure protectrice » dans la bande de Gaza.

Or, les bombardements du gouvernement israélien sur la Bande de Gaza, comme les tirs de roquettes vers Israël, font suite à une violente campagne de répression en Cisjordanie, suivie de manifestations violemment « anti-arabes » de la part de citoyens juifs israéliens. Les traumatismes de ces derniers jours s’ajoutent aux attaques régulières de l’armée israélienne ponctuées par des attaques massives en 2008-2009 et 2012. La Bande de Gaza vit sous blocus depuis de longues années et les habitants sont déjà soumis à un régime qui conduit plus de 70% de la population à vivre en-dessous du seuil de pauvreté.
Avec les organisations intervenant de longue date dans cette région du monde (en lien avec des associations de développement et de défense des droits de l’Homme en Israël et en Palestine), telle la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et le Réseau euro-méditerranéen des Droits de l’Homme, la LDH à la REUNION appelle l’UE et ses États membres à :

- Condamner immédiatement le ciblage délibéré et le meurtre de civils, ainsi qu’à s’assurer que toutes les parties respectent leurs obligations en vertu du droit international.
- Exiger qu’Israël s’assure que les individus coupables de violations du droit humanitaire international et des Droits de l’Homme rendent des comptes, en réalisant des enquêtes conformes aux normes internationales, en poursuivant les coupables et en permettant aux victimes d’accéder aux tribunaux et d’obtenir réparation.
- Exhorter Israël à respecter ses obligations en tant que puissance occupante, y compris le maintien de l’ordre public et la sécurité des civils palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Saint-Denis, le 15 juillet 2014

Isnelle GOULJAR
LIGUE DES DROITS DE L’HOMME à La Réunion »


Kanalreunion.com