Moyen-Orient et Afrique du Nord

Le Collectif réunionnais « Pour la paix en Palestine » interpelle François Hollande

Le président de la République à La Réunion

Témoignages.re / 20 août 2014

Le Collectif propose à François Hollande des mesures pour faire cesser la guerre en Palestine.

Au vu des massacres perpétrés à GAZA, Le RASSEMBLEMENT POUR LA PAIX EN PALESTINE qui s’est tenu le 9 Août dernier à Saint-Denis, à l’initiative du Collectif Réunionnais pour la Paix en Palestine, a marqué une large et remarquable convergence des tous les secteurs de la société Réunionnaise en faveur de la paix en Palestine.

Ce rassemblement a notamment permis de souligner une unité de vue sur la nécessité d’un soutien actif de la société civile, aux plans national et international, pour obtenir les mesures indispensables à la construction d’une paix juste et durable dans le cadre de la légalité internationale et spécialement :
- l’arrêt immédiat des bombardements sur Gaza ;
- l’arrêt de l’agression israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem ;
- la levée du blocus, illégal et criminel, de Gaza ;
- des sanctions immédiates et effectives contre Israël jusqu’au respect du droit international ;
- le soutien au peuple palestinien et au gouvernement d’entente nationale, ce qui doit passer par une reconnaissance pleine et entière, par les différents Etats et par l’ONU, des droits du peuple Palestinien.

A la suite de cette démarche citoyenne, le collectif a décidé de poursuivre son action au travers de nouvelles initiatives, faisant le consensus de ses membres et des associations ou organisations nouvelles qui voudraient s’y joindre sur la base de la plateforme initiale.

Dans les circonstances présentes, alors que le Moyen-Orient se trouve ensanglanté par d’autres conflits, le Collectif tient d’abord à marquer sa solidarité à l’égard des minorités chrétiennes et yézidies persécutées en Irak par des forces se réclamant abusivement de l’Islam.
Il appelle à amplifier l’action internationale concertée pour sauver les vies humaines et pour rétablir les minorités dans leurs droits, à signer les pétitions en ce sens, et à répondre aux appels aux dons des ONG reconnues pour aider les réfugiés.

En ce qui concerne la situation en Palestine et spécialement à GAZA où l’agression Israélienne en territoire occupé et sous blocus depuis huit ans se poursuit, alors que l’inaction de la communauté internationale, et notamment de l’EUROPE et de la France, apparaît particulièrement coupable au regard de la légalité internationale qui est bafouée et du nombre des victimes civiles, les membres du Collectif s’accordent pour :

- demander à la société civile réunionnaise d’apporter son soutien aux initiatives de solidarité qui sont proposées par diverses organisations en faveur du peuple Palestinien :

- en signant les pétitions en ligne soumises à leur approbation ;

- en répondant aux appels aux dons ou à la solidarité lancées en faveur de la population civile de GAZA et de l’ensemble des territoires illégalement occupées par l’Etat d’Israël en violation des résolutions de l’ONU et du droit international ;
- en organisant publiquement le boycott des produits des firmes se rendant complices de la colonisation des territoires occupés ;

- de demander aux collectivités locales et aux élus de la Réunion, de saisir l’opportunité de la prochaine visite du Président de la République pour interpeller nos instances gouvernementales et exiger de leur part une action enfin juste, équilibrée et conforme au droit international :

- En reconnaissant les droits du peuple Palestinien et d’abord en commençant par assurer une protection internationale aux populations civiles de GAZA et en mettant fin à un long blocus qui perdure ;

- En mettant fin également à l’agression de l’Etat d’Israël en Cisjordanie, à Jérusalem et à GAZA ;

- En appliquant jusqu’au respect du droit international, un embargo sur les armes et des sanctions économiques à l’égard d’Israël, notamment en suspendant l’accord européen d’association avec Israël qui accorde à ce pays des avantages économiques substantiels, cet accord devant, selon ses termes, être conditionné par le respect des droits humains, et ces droits étant manifestement méconnus par Israël, avec la colonisation des territoires occupés et la construction illégale d’un mur de la honte visant à séparer les populations.

Saint-Denis, le 20/08/2014

Liste des premiers signataires :
Ligue des Droits de l’Homme à La Réunion (LDH)
Réunion Palestine Solidarité (RPS)
Association Musulmane de La Réunion (AMR)
CGTR
Association Patrimoine et Culture (ARPC)
Association des Jeunes Musulmans de Saint-Paul (AJMSP)
Association Réunion Terre de Cultures (RTC)
Association Initiatives Dionysiennes (AID)


Kanalreunion.com