Moyen-Orient et Afrique du Nord

« Les drones créent plus de terroristes qu’ils n’en tuent »

Un général US dénonce la stratégie d’Obama

Témoignages.re / 17 juillet 2015

Pour Mike Flynn, l’utilisation des drones comme arme de guerre contribue à aggraver la guerre au Moyen-Orient.

JPEG - 37 ko
Un drone : "Global Hawk 1" by U.S. Air Force photo by Bobbi Zapka - http://www.af.mil/shared/media/photodb/photos/070301-F-9126Z-229.jpg. Licensed under Public Domain via Wikimedia Commons

Mike Flynn, général en retraite et ancien responsable des services de renseignement pendant l’offensive des États-Unis en Irak et en Afghanistan, dit, dans une interview à paraître sur Al Jazeera, que l’usage des drones crée plus de terroristes qu’il n’en tue. Il affirme également que l’invasion américaine de l’Irak a contribué à créer l’Etat islamique et que les soldats américains impliqués dans la torture des détenus doivent être tenus légalement responsables de leurs actes.

En 2014, Mike Flynn a été forcé de quitter la tête de la Defense Intelligence Agency. Il est devenu ces derniers mois un critique virulent de la stratégie de l’administration Obama au Moyen-Orient, appelant à une approche plus belliciste contre l’État islamique et l’Iran.

Mais son enthousiasme la solution militaire ne couvre pas l’utilisation de drones. Dans l’interview avec Al Jazeera, l’ancien général trois étoiles dit : « Lorsque vous déposez une bombe à partir d’un drone... vous allez causer plus de dégâts que faire du bien ». Interrogé par le journaliste d’Al-Jazeera pour savoir si les frappes de drones créent plus de terroristes qu’elles en tuent, Mike Flynn dit, « Je ne suis pas en désaccord avec cela. » Il décrit l’utilisation des drones comme « une stratégie qui a échoué ».


Kanalreunion.com