Moyen-Orient et Afrique du Nord

Manifestation de solidarité avec le peuple palestinien à La Réunion

Plate-forme de rassemblement

Témoignages.re / 3 août 2014

Au vu de l’évolution terrifiante de la guerre à GAZA, un Collectif Réunionnais, « NOUT TOUT ENSAMB POUR LA PAIX EN PALESTINE », qui s’est constitué à cet effet, appelle à un rassemblement pour la paix en Palestine, ce 3 AOUT 2014 à 10H30, sur le Parvis des Droits de l’Homme à Champ Fleuri, Saint-Denis. Voici sa plate-forme :

« NOUT TOUT ENSAMB POUR LA PAIX EN PALESTINE »

LES ASSOCIATIONS SIGNATAIRES :

Considérant que l’évolution terrifiante du conflit à Gaza a atteint un niveau intolérable ;

Considérant qu’Israël bombarde activement des maisons habitées avec des gens à l’intérieur ; que des familles entières ont été enterrées sous les décombres, et les rues et immeubles sont en ruines ; que l’on dénombre plus d’un millier de morts et de nombreux blessés ; que beaucoup d’entre eux sont des femmes et des enfants ; que le nombre des réfugiés augmente considérablement et que des dizaines de milliers de personnes n’ont nulle part où aller, la bande de GAZA assiégée n’offrant aucune zone de sécurité ;

Considérant que l’Etat d’Israël considère le moindre lien perçu avec le HAMAS comme une justification d’attaquer et que le Hamas considère tout lieu en Israël comme une cible ;

- Vu l’appel lancé le 22 juillet 2014 par Conseil des droits de l’Homme de l’ONU au sujet de la bande de Gaza demandant la mise en place d’une commission d’enquête sur les violations du droit international commises pendant l’opération israélienne dénommée « Opération bordure protectrice » et garantir la détermination des responsabilités ;

- Vu l’appel de 20 juillet 2014 de six Prix Nobel de la paix pour un embargo militaire sur Israël ;

- Vu le communiqué en date du 17 juillet 2014 de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, qui agit de concert avec des organisations israéliennes et palestiniennes pour la Paix, appelant la France à s’affirmer clairement pour le respect du droit international en Palestine et agir pour mettre un terme à l’impunité d’ISRAEL ;

- Vu la violation du droit humanitaire international par la colonisation israélienne du territoire palestinien occupé, qui empêche la réalisation même d’un État palestinien ;

- Vu les nombreux rapports d’agences des Nations unies, d’ONG ou des chefs de mission européens à Jérusalem Est et Ramallah, qui documentent depuis plusieurs années, ces violations des droits de l’Homme, du droit humanitaire international et des résolutions de l’ONU ;

- Vu le blocus illégal de la bande de Gaza, qui constitue une forme de punition collective par la puissance occupante, impactant sévèrement depuis 7 années la vie des Palestiniens, et qui met en péril toute perspective d’État palestinien et de développement en raison de l’isolement qui en résulte pour GAZA par rapport à Jérusalem Est et le reste de la Cisjordanie.

AFFIRMANT sur une base humanitaire et citoyenne, laïque et non confessionnelle, leur unité :
- pour exiger le respect de la légalité internationale et donc la reconnaissance réciproque des États palestinien et israélien, la pleine réalisation des droits du peuple palestinien à l’autodétermination, la mise en œuvre des résolutions 242 et 338 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, et une juste solution, fondée sur la légalité internationale, à la question des réfugiés ;

- pour refuser toute forme d’antisémitisme, d’islamophobie ou de guerre de religions ; et à ce titre de rejeter tout amalgame entre les politiques conduites par l’Etat d’Israël et les Israéliens de diverses confession et origine dont certains sont d’ailleurs activement engagés pour la paix et les droits des Palestiniens ; et de même tout amalgame entre les Palestiniens et la seule organisation du HAMAS ;
- pour écarter également de toute expression mettant en cause indistinctement le "sionisme" et pouvant apparaitre, dans le contexte, comme une négation du droit à l’existence d’Israël reconnu par le droit international dont on exige l’application à GAZA et en Cisjordanie ;

DECIDENT D’AGIR ENSEMBLE, en liaison notamment avec la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine et la FIDH, en vue d’obtenir des autorités gouvernementales une action conforme au droit international se fixant notamment les objectifs suivants :

- l’arrêt immédiat des bombardements sur Gaza et le placement des territoires Palestiniens sous « protection internationale immédiate » ;
- l’arrêt de l’agression israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem ;
- la levée du blocus, illégal et criminel, de Gaza ;
- des sanctions immédiates contre Israël jusqu’au respect du droit international ;
- une commission d’enquête internationale indépendante ayant pour mandat d’enquêter sur les violations du droit international commises par toutes les parties dans le contexte l’opération, ou ayant mené à l’opération « bordure protectrice » ; ayant notamment pour mandat de formuler des recommandations concrètes à l’attention de toutes les parties engagées dans le conflit, de la communauté internationale, ou d’Etats tiers, afin qu’ils prennent toutes les mesures nécessaires de manière à ce que les auteurs de ces violations aient à rendre des comptes sur leurs crimes et que les victimes aient un accès à des recours efficaces ;
- la mise en œuvre immédiate des recommandations de la mission d’enquête de l’ONU sur le conflit à Gaza de 2008-09 ;
- la ratification par Israël et la Palestine du Statut de Rome de la Cour pénale internationale (CPI) afin d’aider à garantir que tous les crimes internationaux qui pourraient être perpétrés dans ces territoires ne soient pas impunis.

DEMANDENT spécialement aux autorités françaises et de l’Union Européenne :

• d’agir de manière forte pour qu’un cessez-le feu entre les parties soit mis en place le plus rapidement possible ;
• de condamner fermement le ciblage délibéré des civils et des infrastructures civiles et appeler les différentes parties à cesser les attaques indiscriminés contre les civils et l’usage excessif de la force ;
• d’assurer que la justice soit appliquée pour toutes les violations du droit international humanitaire et le droit international des droits de l’Homme, y compris en menant des enquêtes conformes aux normes internationales, de poursuivre les personnes responsables et d’assurer l’accès aux tribunaux, la réparation et l’indemnisation des victimes pour les dommages subis ;
• de demander au gouvernement israélien de se soumettre à ses obligations en tant que puissance occupante notamment celles d’assurer la sécurité des Palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

ADRESSENT UNE LETTRE OUVERTE EN CE SENS AUX PALEMENTAIRES ET ELUS DE LA REUNION ainsi qu’aux représentants des formations politiques ;

APPELENT à une manifestation publique sous la forme d’un RASSEMBLEMENT POUR la PAIX MAINTENANT EN PALESTINE le 03/08/2014 à partir de 10H30 sur le Parvis des Droits de l’Homme à Saint-Denis. Avec les mots d’ordre suivants :
Pour l’arrêt immédiat des bombardements sur Gaza
Pour l’arrêt de l’agression israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem
Pour la levée du blocus, illégal et criminel, de Gaza
Pour des sanctions immédiates contre Israël jusqu’au respect du droit international
Pour le soutien au peuple palestinien et au gouvernement d’entente nationale


Kanalreunion.com