Moyen-Orient et Afrique du Nord

Plus que jamais, le peuple réunionnais solidaire du peuple palestinien

Pour la reconnaissance de l’État palestinien

Correspondant Témoignages / 3 décembre 2014

Ce mardi 2 décembre en fin d’après-midi, sur le parvis des Droits de l’Homme à Champ-Fleuri (Saint-Denis), s’est tenu un large rassemblement à l’occasion du vote ce même jour par les députés français d’une résolution en faveur de la reconnaissance par la France de l’État palestinien. En sachant que vers le 11 décembre prochain le Sénat doit aussi se prononcer dans le même sens en votant une résolution signée notamment par le sénateur communiste réunionnais Paul Vergès. À cette occasion diverses organisations politiques et associatives réunionnaises ont exprimé avec force leur solidarité avec la lutte de libération du peuple palestinien, victime depuis 67 ans de l’État colonial israélien.

JPEG - 56.5 ko
De nombreuses personnes ont participé à ce rassemblement.

De nombreuses personnes — en particulier trois secrétaires généraux du Parti Communiste Réunionnais Yvan Dejean, Ary Yee-Chong-Tchi-Kan et Maurice Gironcel) — ont participé à ce rassemblement, animé par Abdullah Badat, avec la contribution de plusieurs artistes. D’ailleurs cette rencontre a commencé par une prestation du groupe musical Dig-Dig, avant que la députée socialiste dionysienne Éricka Bareigts prenne la parole pour rappeler que « la paix au Moyen-Orient ne se fera que par la reconnaissance des droits du peuple palestinien, et ce en conformité avec le Plan de partage de la Palestine en deux Etats, adopté par l’ONU le 29 novembre 1947 (Résolution 181) ».

JPEG - 31.1 ko
Parmi les intervenants, lors de cette rencontre animée par Abdullah Badat, Danièle Moussa, Isnelle Gouljar, Éricka Bareigts, Idriss Issop-Banian, Maurice Gironcel, Philippe Naillet, Jean-Pierre Marchau et Houssen Amode.

Ensuite sont intervenus Houssen Amode pour l’Association Musulmane de La Réunion, Philippe Naillet pour la Fédération socialiste de La Réunion, Maurice Gironcel pour le Parti Communiste Réunionnais, Jean-Pierre Marchau pour Europe Écologie Les Verts, Isnelle Gouljar pour la Ligue des Droits de l’Homme, Idiss Issop-Banian pour le Groupe de Dialogue Inter-religieux de La Réunion et Daniela Schussler pour le Collectif Réunion Palestine. Tous les intervenants ont plaidé dans le même sens, afin de renforcer le soutien du peuple réunionnais et de l’État français comme de l’ensemble des instances internationales au peuple palestinien pour le respect de ses droits fondamentaux.

Union et mobilisation à renforcer

Les interventions de ces responsables politiques et associatifs ont reçu l’appui de miltants culturels et artistiques, comme Danièle Moussa, qui a proclamé un poème pour la souveraineté de la Palestine ; l’artiste dionysien Robin, qui a lu un poème pour la paix et chanté ‘’Inch Allah’’ avec ces paroles : « nout tout si la tèr nou doi viv dan la fraternité ; viv la pé ! » ; enfin, le slameur Absoir qui a lancé cet appel : « Levons les bras pour un État palestinien, pour une Palestine libre ».

JPEG - 25.2 ko
Le slameur Absoir.

À noter pour conclure que dans le public, plusieurs responsables d’autres organisations politiques et associatives ont exprimé leur soutien à ce combat par leur présence. Comme par exemple ceux du Parti de Gauche, du Comité pour l’Appel de l’Ermitage, des Amis de l’Afrique, du Cercle Philosophique Réunionnais etc… Ainsi que des élu(e)s, comme Catherine Gaud, conseillère régionale de l’Alliance… Plus que jamais l’union du peuple réunionnais doit se renforcer et se mobiliser pour soutenir la lutte de libération du peuple palestinien et se libérer lui-même.

JPEG - 62.4 ko
Le groupe musical Dig-Dig.


Kanalreunion.com