Moyen-Orient et Afrique du Nord

Tripoli bombardée par des avions non-identifiés

La Libye s’enfonce dans la crise

Témoignages.re / 15 septembre 2014

Des avions non-identifiés ont effectué, lundi, des frappes ariennes contre le quartier général de la 8ème Brigade à Gharyane (ouest de Tripoli), ont indiqué des témoins cités par le journal Al-Wassat tandis que des affrontements armés à Benghazi ont fait 4 morts et 16 blessés.

Les frappes ariennes menées par ces avions non-identifiés ont ciblé un entrepôt de munitions, ont indiqué ces mêmes sources, précisant que le bruit des explosions entendus de différents endroits de la ville continuaient sur le site, objet des raids.

Les équipes de secours et de la protection civile n’ont pu intervenir en raison des fortes explosions, ce qui explique qu’il n’existe pas de bilan pour les victimes ou des blessés parmi les militaires et civils.

On rappelle que début et mi-août, deux raids aériens ont été menés par des avions non-identifiés contre des postions de "Fajr Libya" dans la périphérie de Tripoli, une coalition de groupes armés issus de Misrata et d’obédience islamiste qui a accusé alors les Emirats arabes unis d’avoir effectué ces frappes avec l’aide de l’Egypte.

Une information qui a été démentie par l’Egypte et les Emirats arabes unis avant que la presse américaine ne révèle les déclarations de responsables américains confirmant que les raids aériens ont été conduits par des avions émiratis avec le soutien de l’Egypte.

Mais l’administration de Barack Obama a vite fait de se démarquer de ces révélations innocentant les Emirats et l’Egypte des soupçons qui pesaient contre eux.

Par ailleurs, les affrontements armés se poursuivaient toujours à l’Ouest de Tripoli dans la zone de Ouerchefana opposant des troupes de "Fajr Libya" à des combattants de Ouercherfana et des tribus libyennes.

Vendredi, 4 personnes ont été tuées et 11 autres blessées dans de nouveaux affrontements armés à Ouerchefana, à l’ouest de Tripoli, théâtre de violences qui font craindre des drames contre les civils.

A Benghazi (Est), les combats qui opposent les troupes du général à la retraite, Khalifa Haftar aux groupes armés du Conseil de la Choura des révolutionnaires de Benghazi, une coalition de milices islamistes dont Ansar Asharia, ont fait 4 morts et 16 blessés.

Ainsi, trois soldats ont été tués et 12 autres blessés, dimanche, lors des affrontements autour de la zone de Benina où se trouve un aéroport civil et un autre aéroport militaire, objet d’âpres combats entre les deux belligérants, ont indiqué des sources militaires.

L’autre camp, celui des milices islamistes compte 1 mort et 4 blessés, selon des sources du Conseil de la Choura qui précise que leurs troupes ont réalisé une percée sur le terrain.

Des affrontements armés à l’arme lourde opposent régulièrement les troupes du général à la retraite, Khalifa Haftar appuyées par les unités de l’armée libyenne aux groupes armés du Conseil de la Choura des révolutionnaires de Benghazi.

Des avions de combat, des armes lourdes, des missiles, des roquettes et des chars sont utilisés dans ces combats qui ont fait des centaines de morts et provoqué le déplacement des habitants des quartiers proches des lignes de front.


Kanalreunion.com