Nouvelles d’Afrique

10 millions de cartes SASSA émises au profit de bénéficiaires sud-africains de prestations sociales

Nouvelles technologies

Témoignages.re / 23 août 2013

MasterCard, et l’Agence sud-africaine de la sécurité sociale (SASSA) ont annoncé que 10 millions de cartes actives SASSA Debit MasterCard sont actuellement en circulation en Afrique du Sud, suite à l’introduction d’un nouveau système biométrique de versement des prestations sociales qui a débuté en mars 2012.

Cette étape marque l’achèvement de la phase de réinscription du projet, les bénéficiaires des prestations sociales ayant reçu leur nouvelle carte Debit MasterCard avec fonction biométrique, émise par Grindrod Bank en collaboration avec la SASSA et Net1 UEPS Technologies (Net1).

Depuis mars 2012, un peu moins de 22 millions de bénéficiaires de prestations sociales [1] se sont réinscrits dans le nouveau système introduit par la SASSA qui vise à réduire les demandes de versement frauduleuses de prestations, ainsi qu’à diminuer les frais administratifs des prestations, en versant l’ensemble des prestations par voie électronique.

Une fonction biométrique essentielle de la carte SASSA est sa capacité à identifier avec certitude les bénéficiaires de prestations sociales à l’aide d’identifiants uniques tels que les empreintes digitales, la voix et d’autres informations personnelles, ce qui signifie que les cartes SASSA assurent que seul le bénéficiaire autorisé peut utiliser sa carte pour recueillir ses prestations.

« Une mission cruciale de ce nouveau système consistait à appliquer des mesures strictes pour que la SASSA s’assure que seuls les bénéficiaires admissibles des prestations, c’est-à-dire les personnes réellement dans le besoin, soient autorisées à recevoir l’une des sept prestations versées par la SASSA. Entre avril 2012 et juin 2013, plus de 150 000 prestations ont été annulées, ce qui a permis d’économiser 150 millions de rands (soit environ 15,1 millions de dollars US) par an », a expliqué Virginia Petersen, PDG de la SASSA.

Simplement en passant d’un versement des prestations en espèces, une méthode coûteuse, lourde et difficile en raison des inefficacités, aux paiements électroniques, le nouveau système a déjà permis à la SASSA d’économiser une somme considérable sur les frais administratifs des prestations. Avant mars 2012, la SASSA déboursait en moyenne 33 rands (3,33 dollars US) par prestation pour payer les bénéficiaires. Avec le nouveau système, les débours ont été plafonnés à 16,44 rands (1,66 dollars US) par paiement.

Pour marquer l’évènement, Ann Cairns, présidente des marchés internationaux chez MasterCard, a remis à la SASSA un prix commémoratif pour récompenser le programme de versement des prestations sociales leader mondial de la SASSA à l’occasion de sa visite en Afrique du Sud pour célébrer cette réussite importante.

PRETORIA, Afrique du Sud, 20 août 2013/African Press Organization (APO)

[1Plusieurs bénéficiaires de prestations peuvent être enregistrés sur une seule carte SASSA Debit MasterCard.

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2013/...


Kanalreunion.com