Nouvelles d’Afrique

3ème appel à propositions du Fonds migration et développement de la BAD

Banque africaine de développement

Témoignages.re / 12 décembre 2012

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) annonce le 3ème appel à propositions du Fonds migration et développement (FMD). Le montant des subventions sera compris entre 350.000 euros et 500.000 euros par projet.

La Banque africaine de développement invite les organisations à but non lucratif, à soumettre leurs candidatures. Sont notamment concernées les associations de migrants et les ONG travaillant sur des activités en rapport avec la migration et le développement, ainsi que les entités telles que les institutions financières, les opérateurs de transfert d’argent et les sociétés de développement commercial situées en Afrique de l’ouest.

En vertu du présent appel à propositions, le Fonds migration et développement les propositions, nouvelles et novatrices visant à réduire les coûts de transferts dans les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Les autres pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) seront considérés au cas par cas.

Cet appel à propositions vise donc à renforcer et à soutenir le développement de nouveaux produits et services financiers innovants qui réduisent le coût élevé de transfert d’argent par les migrants et diversifie l’offre de solutions financières existantes pour répondre aux attentes des migrants et de leurs familles dans les pays d’origine.

Les projets ciblés sont ceux qui ont pour but de :

- Fournir un soutien pour le lancement d’opérations pilotes novatrices de transfert utilisant les technologies innovantes de l’information et de la communication telles que les téléphones portables, les services bancaires électroniques et les cartes de paiement

- Fournir un soutien financier et/ou institutionnel pour : (i) le lancement d’opérations pilotes de transfert d’argent impliquant des IMF, (ii) des incitations pour le regroupement d’autres opérateurs complémentaires (téléphonie, banques, IMF et agents locaux), et (iii) l’utilisation accrue du système bancaire à travers l’introduction de l’assurance (santé, rapatriement de la dépouille, allocations de chômage), l’immobilier et les produits d’accroissement d’épargne

- Mettre en œuvre des projets de partage des coûts de santé tels que les mutuelles

- Soutenir de nouvelles approches pour améliorer l’accès aux services bancaires pour les migrants, tant dans le pays d’origine que de destination (par exemple les comptes bancaires non résidents)

- Fournir des produits et services financiers non bancaires et des organismes de placement collectifs par les associations de migrants

Tous les candidats sont invités à soumettre leurs propositions en ligne à l’adresse suivante :

http://www.fundsforafrica.org/mdf/apply/ au plus tard le 28 Février 2013.

TUNIS, Tunisie, 10 décembre 2012/African Press Organization (APO)

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2012/...


Kanalreunion.com