Nouvelles d’Afrique

Centrafrique : le Tchad se désengage

La France perd un soutien

africanpressorganization / 7 avril 2014

La Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Dr. Nkosazana Dlamini-Zuma, prend acte de la décision du Gouvernement tchadien, annoncée vendredi, de retirer son contingent de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA).

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 4 avril 2014/African Press Organization (APO)

La Présidente de la Commission souligne qu’au cours des semaines écoulées, les contingents de la MISCA, en particulier celui du Tchad, ont été la cible d’attaques répétées de la part des éléments anti-Balaka et d’accusations infondées de la part d’un certain nombre d’acteurs. Elle note que la stigmatisation par certains du contingent tchadien a contribué à créer un climat d’insécurité et d’hostilité auquel les ressortissants de ce pays ont payé un lourd tribut. Dans ces conditions, et tout en regrettant le départ envisagé du contingent tchadien, la Présidente de la Commission en comprend parfaitement les raisons et voudrait, à cette étape cruciale des efforts de paix en République centrafricaine (RCA), exprimer la pleine solidarité de l’UA avec le Gouvernement et le peuple tchadiens.

La Présidente de la Commission relève la contribution inestimable du Tchad aux efforts de paix et de réconciliation en RCA, tant dans le cadre de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), dont le Tchad assure la présidence en exercice, que de l’UA. Elle note les efforts soutenus du Président Idriss Déby Itno pour faciliter l’aboutissement de la transition en cours, la contribution du contingent tchadien à la stabilisation de la situation et le généreux soutien financier que le Tchad a apporté à la RCA, malgré les défis auxquels il est lui-même confronté, faisant ainsi montre d’un sens élevé de solidarité africaine.

La Présidente de la Commission note avec satisfaction l’engagement exprimé du Tchad à continuer à faire preuve du même élan de solidarité envers la RCA pour l’aider à surmonter les graves défis auxquels elle est confrontée. Elle souligne que cet engagement s’inscrit dans la droite ligne de la contribution du Tchad à d’autres entreprises africaines de paix, ainsi que l’a éloquemment illustré le rôle crucial joué par le contingent tchadien lors de l’opération de libération du nord du Mali, il y a de cela un peu plus d’un an.

La Présidente de la Commission réitère la forte conviction de l’UA que le règlement de la crise centrafricaine requiert une implication continue et forte de la région, notamment à travers le Président en exercice et le Médiateur de la CEEAC, les Présidents Idriss Déby Itno et Denis Sassou Nguesso de la République du Congo. L’UA, qui réitère son plein soutien à leur rôle, forme l’ardent espoir que le Conseil de sécurité des Nations unies, dans la résolution qui autorisera la transformation de la MISCA en une opération onusienne, reconnaîtra pleinement ce rôle et en affirmera le caractère central. Elle forme également l’espoir que les autres préoccupations de l’UA seront adéquatement prises en compte.

La Présidente de la Commission exprime à nouveau la reconnaissance de l’UA au contingent tchadien de la MISCA pour son professionnalisme, et s’incline devant la mémoire des soldats tchadiens et des autres contingents tombés sur le champ d’honneur. Elle se félicite de l’engagement du Tchad à continuer à assumer pleinement sa mission de paix dans les zones relevant de sa responsabilité dans le cadre de la Mission et à poursuivre activement ses efforts de promotion de la paix et de la sécurité dans la région.

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2014/...


Kanalreunion.com