Nouvelles d’Afrique

Centrafrique : MISCA appréhende des dirigeants du groupe des anti-balaka à Bangui

Opération de désarmement

Témoignages.re / 16 février 2014

La Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA) et des éléments de l’opération Sangaris ont effectué, ce jour, une action conjointe de désarmement de groupes criminels dans le quartier de Boy Rabe, situé dans le 4ème arrondissement de la ville de Bangui. Cette opération a été effectuée à la demande des autorités judiciaires centrafricaines.

BANGUI, République Centrafricaine, 16 février 2014/African Press Organization (APO)

Les éléments de la composante police de la MISCA, y compris des officiers de police judiciaire, ont débuté les opérations de fouille, de désarmement et d’interpellation à 06:00 heure locale, cependant que des unités militaires des deux Forces avaient bouclé le quartier.

Quatre dirigeants du groupe dit des anti-balaka, dont les noms figurent sur une liste transmise par le Procureur de la République près le Tribunal de Grande instance de Bangui au Représentant spécial de la Présidente de la Commission et chef de la MISCA, le Général Jean-Marie Michel Mokoko, ont été appréhendés. D’autres personnes détenant illégalement des armes et des munitions de guerre ont également été appréhendées au cours de cette opération, qui a pris fin à 09:30. Les individus interpellés seront mis à la disposition de la justice centrafricaine.

Au cours de cette opération de désarmement, les éléments de la MISCA et de Sangaris ont saisi plusieurs armes de guerre, ainsi qu’une grande quantité de munitions, d’artifices et autres équipements militaires de diverse nature.

Il convient par ailleurs de relever que la MISCA a conduit, ce jour, une mission d’escorte sur le corridor Bangui-Beloko, à la frontière avec le Cameroun. Cette mission, qui était la 5ème du genre depuis le 23 janvier 2014, a permis d’assurer la protection d’environ 150 véhicules, y compris des camions de transport de marchandise retournant au Cameroun après avoir déchargé leurs cargaisons.

La MISCA réitère sa ferme détermination à exécuter son mandat en toute impartialité et à mettre fin aux agissements des éléments de tous les groupes armés illégaux qui terrorisent les populations civiles. Ainsi, les opérations comme celle menée aujourd’hui dans le quartier de Boy Rabe seront poursuivies et intensifiées non seulement à Bangui, mais aussi sur le reste du territoire centrafricain. Il s’agit, ce faisant, d’aider les autorités centrafricaines à rétablir l’ordre public et l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire de la RCA.

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2014/...


Kanalreunion.com