Nouvelles d’Afrique

Cérémonie pour la signature et l’adoption de « charte pour le Développement Durable du Lac de Bizerte »

Biodiversité

Témoignages.re / 18 octobre 2012

Le lac de Bizerte est l’un des principaux hot spots de la Tunisie, caractérisé par une pollution industrielle majeure et des pressions exercées par plusieurs autres activités (agricole, urbaine, transport, etc.).

Une cérémonie pour célébrer la signature et l’adoption de la « Charte pour le Développement Durable du Lac de Bizerte » a eu lieu le 16 Octobre 2012, au Ministère de l’Environnement. La charte a été convenue entre toutes les parties prenantes impliquées dans la gestion intégrée du Lac. Ont assisté à la cérémonie Mme Mamia El Banna, Ministre de l’Environnement, M. Mohamed Lamine Chakhari, Ministre de l’Industrie et du Commerce, M. Belgacem Ayed, Directeur Général des Infrastructures au Ministère du Développement Régional et de la Planification, M. Abderazak Ben Khlifa, Gouverneur de Bizerte, Mme Nathalie Clémence, de la Banque Européenne d’Investissement, M. Nick Marchesi, MeHSIP-PPIF et le Prof. Michael Scoullos, H2020 CB/MEP.

Le lac de Bizerte est l’un des principaux hot spots de la Tunisie, caractérisé par une pollution industrielle majeure et des pressions exercées par plusieurs autres activités (agricole, urbaine, transport, etc.). L’initiative Horizon 2020, par le biais de la Banque Européenne d’Investissement (BEI), appuiera un investissement important dans la région pour la réduction/maitrise des sources de pollutions notamment industrielles sur la base des travaux préparatoires menés par le Programme d’investissement pour l’élimination des zones sensibles en Méditerranée - Mécanisme d’aide à la préparation et à la mise en oeuvre des projets (MeHSIP-PPIF) sous la supervision du Ministère de l’Environnement de la Tunisie.

En appui aux travaux préparatoires en cours entrepris par le MeHSIP-PPIF en vue du financement de la mise en oeuvre du projet, le projet de l’Union Européenne Renforcement des Capacités/ Programme Méditerranéen pour l’Environnement, en étroite collaboration avec le Gouvernement tunisien et le MeHSIP-PPIF a organisé en juin dernier, un atelier adapté au contexte et conçu pour le Lac de Bizerte qui a réussi à réunir autour d’une table l’ensemble des parties prenantes et à convenir d’une charte qui assurera la protection et le développement durable du Lac (lagune) de toutes les sources de pollution. Cette Charte engage non seulement les autorités locales mais établit également une priorité nationale et assure la durabilité des investissements de dépollution.

Le processus de consultation a déjà été lancé depuis le commencement du projet et a avancé au cours de la phase d’étude et de diagnostic et les consultations l’ont appuyé dans l’identification des zones sensibles principales, y compris un grand nombre des zones qui n’étaient pas initialement considérées comme hot spots. Ce processus ouvert et transparent renforce non seulement la copropriété par les diverses parties prenantes mais établit l’Horizon 2020 et le MeHSIP-PPIF comme une initiative crédible qui vise la réduction de la pollution en Méditerranée. De plus, il favorise l’engagement du Gouvernement pour le contrôle efficace de la pollution autours du Lac de Bizerte, compte tenu du consensus de toutes les parties prenantes et de leur participation active à la mise en forme d’une initiative de la dépollution intégrée du Lac.

TUNIS, Tunisie, 18 octobre 2012/African Press Organization (APO)

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2012/...


Kanalreunion.com