Nouvelles d’Afrique

Effondrement du prix du bétail

Notre région

Témoignages.re / 15 février 2017

Les zones pastorales affectées par la sécheresse en Afrique de l’Est font face à une situation très difficile, annonce la FAO.

En Somalie, les prix des chèvres ont baissé de 60 pour cent par rapport à l’année précédente. Dans les zones pastorales du Kenya, les prix des chèvres ont également connu une baisse de 30 pour cent ces douze derniers mois.

Les pénuries de pâturages et d’eau ont entraîné des pertes de bétail et ont contribué à réduire leur masse corporelle, ce qui a incité les éleveurs à vendre leurs animaux dès qu’ils le pouvaient. Même scénario dans le Sud de l’Éthiopie, une région durement touchée par la sécheresse. Cette situation a également eu pour effet de faire grimper les prix du lait, qui a, par exemple, augmenté de 40 pour cent cette année dans la région de Gedo, en Somalie.

Les communautés pastorales doivent faire face à une dégradation des termes de l’échange, avec d’un côté des prix des céréales en hausse et de l’autre des revenus plus faibles tirés du bétail.

Une chèvre de taille moyenne sur le marché de Buale en Somalie valait 114 kilos de mais en janvier 2016, tandis qu’aujourd’hui elle n’en vaut que 30.

Voir en ligne : http://www.fao.org/giews/food-price...


Kanalreunion.com