Nouvelles d’Afrique

« Faire face à une situation qui menace la paix et la sécurité internationales »

République démocratique du Congo.

Témoignages.re / 5 novembre 2012

Communiqué de Presse de la 340ème Réunion du Conseil de Paix et de Sécurité sur la situation en République démocratique du Congo.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA), en sa 340ème réunion tenue le 2 novembre 2012, a suivi une communication de la Commission sur la situation sécuritaire et humanitaire à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) et les efforts des pays de la région visant à trouver une solution durable. Le Conseil a également suivi les déclarations faites par les représentants de la RDC et du Mozambique, au nom de la Communauté de Développement de l’Afrique australe (SADC). Les représentants de l’Ouganda, en sa qualité de de pays assurant la présidence en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), ainsi que des Nations unies ont également pris part à la réunion.

Le Conseil a rappelé ses communiqués et communiqués de presse antérieurs sur la situation sécuritaire et humanitaire à l’Est de la RDC, et a réitéré sa grave préoccupation face à la détérioration de la situation dans cette région. Le Conseil a, en outre, réitéré sa ferme condamnation de la rébellion du M23 et de toutes les autres forces négatives. Le Conseil a lancé un appel à toutes les parties prenantes en RDC et aux autres acteurs dans la région à apporter leur coopération aux efforts visant à restaurer la paix et la stabilité en RDC, et à soutenir les initiatives prises à cet égard.

Le Conseil a renouvelé son soutien au Président en exercice de la CIRGL pour les efforts qu’il ne cesse de déployer afin de trouver une solution globale à la crise à l’Est de la RDC, et lui a apporté son plein appui dans l’accomplissement du mandat que lui a confié le 4ème Sommet extraordinaire de la CIRGL, tenu à Kampala, le 8 octobre 2012, auprès de ses pairs de la région, de la SADC et de l’Afrique.

Le Conseil s’est félicité de la nomination par la Présidente de la Commission, le 1er novembre 2012, de l’Ambassadeur Boubacar Gaoussou Diarra comme Représentant spécial de l’UA pour la région des Grands Lacs, et a souligné la nécessité d’un engagement continu et résolu de l’UA.

Dans ce contexte, le Conseil a souligné la nécessité d’une mobilisation adéquate de l’Afrique et de la communauté internationale, en particulier les Nations unies, pour aider à faire face à une situation qui menace la paix et la sécurité internationales. Le Conseil a réitéré son appel aux Nations unies et aux autres partenaires internationaux pour qu’ils apportent tout le soutien nécessaire aux efforts de la CIRGL.

Le Conseil a réitéré sa grave préoccupation face à la situation de la population civile, notamment les femmes et les enfants. Le Conseil a fermement condamné la violence et les abus sexuels commis contre les femmes et, à cet égard, a mis en demeure les auteurs de ses actes à y mettre un terme. Le Conseil a souligné sa détermination à faire tout ce qui est en son pouvoir pour que les auteurs de ces actes en soient tenus responsables.

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 5 novembre 2012/African Press Organization (APO)

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2012/...


Kanalreunion.com