Nouvelles d’Afrique

Fédération Croix-Rouge et Croissant-Rouge : appel pour le Soudan

Droits humains

Témoignages.re / 23 mai 2013

Conflit, catastrophes naturelles, flambées épidémiques et insécurité alimentaire chronique continuent d’affecter cruellement le Soudan, où des millions de personnes contraintes d’abandonner leurs foyers se trouvent dans une situation d’extrême vulnérabilité et ont un pressant besoin d’assistance humanitaire.

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) a lancé un appel d’urgence de plus de 3,7 millions de francs suisses (USD 3,8 millions) afin d’aider le Croissant-Rouge soudanais à secourir quelque 150 000 personnes confrontées à une situation particulièrement critique.

L’appel vise à intensifier les opérations de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans neuf Etats du pays en mettant l’accent sur la distribution d’articles de première nécessité non alimentaires, la fourniture de services de premiers secours de base et la prévention des maladies véhiculées par l’eau.

« La situation est vraiment dramatique et requiert une mobilisation de longue haleine », rapporte Aisha Maulana, représentante de la FICR au Soudan. « Une multitude d’habitants qui vivaient déjà dans une grande précarité ont dû quitter leurs foyers dans la précipitation, n’emportant que les vêtements qu’ils portaient sur le dos. Il est essentiel de leur assurer un minimum de sécurité. Dans les semaines à venir, la fourniture d’abris temporaires sera cruciale, mais ces gens ont aussi un urgent besoin de nourriture, de secours non alimentaires, d’eau potable, de services d’hygiène et de santé, ainsi que d’une assistance pour rétablir les liens familiaux. »

Les volontaires et les employés du Croissant-Rouge soudanais ont déjà apporté tout au long de l’année dernière une aide vitale à près d’un demi-million de personnes. Hélas, l’aggravation des troubles et la dégradation de l’infrastructure et des systèmes d’assistance sociale ont continué d’exacerber les difficultés des populations vulnérables.

« Nous devons répondre aux besoins essentiels comme l’eau et la nourriture, mais il est non moins important de garantir la dignité des bénéficiaires et de les aider à reconstruire leurs existences. Nous comptons sur la communauté internationale pour contribuer à nos efforts à la veille de la saison des pluies qui coïncide traditionnellement avec une période de disette, les ressources alimentaires se faisant alors plus rares encore », note Osman Gafer Abdalla, secrétaire général du Croissant-Rouge soudanais.

L’accès aux populations en crise demeure un sérieux problème, mais, grâce à son réseau de volontaires couvrant l’ensemble du territoire national, le Croissant-Rouge soudanais est en mesure d’assister toutes les communautés vulnérables.

« Nous nous appliquons à répondre aux besoins du moment, mais nous travaillons aussi à améliorer les choses à plus long terme », poursuit le secrétaire général. « En collaboration avec les autorités et avec d’autres organisations, le Croissant-Rouge participera à des campagnes de vaccination et de promotion de l’hygiène. Nous nous employons également à renforcer les capacités de nos employés et volontaires afin qu’ils puissent répondre efficacement à des demandes et des besoins en constante augmentation. »

L’appel de la FICR s’inscrit en complémentarité avec les programmes et opérations de développement, de secours d’urgence, de santé, d’approvisionnement en eau et d’assainissement menés par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et les Sociétés nationales partenaires dans les Etats de Darfour, Nil Blanc et Sennar.

GENEVE, Suisse, 20 mai 2013/African Press Organization (APO)

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2013/...


Kanalreunion.com