Nouvelles d’Afrique

Le cholera menace en Ouganda

Solidarité du Canada avec les victimes des inondations

Témoignages.re / 4 juin 2013

Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale, a annoncé que le Canada apporte une aide vitale pour lutter contre une éclosion de choléra qui pourrait toucher plus de 900 000 personnes en Ouganda, et pour répondre aux besoins immédiats de quelque 6 500 personnes touchées par les inondations dans l’ouest du pays.

« Les Canadiens et les Canadiennes sont des gens compatissants, et le travail que le Canada accomplit dans les pays en développement est l’expression de leur générosité, a déclaré le ministre Fantino. En apportant un soutien immédiat, nous aidons ceux et celles qui sont dans le besoin à faire face aux pluies abondantes et nous mettons en place des mesures de contrôle du choléra dans les collectivités touchées. »

À la suite de fortes pluies au début de mai, la rivière Nyamwamba en Ouganda est sortie de son lit et a inondé neuf sous-districts du district de Kasese, dans l’ouest du pays. Les inondations ont entraîné la destruction de nombreuses maisons, récoltes et infrastructures, comme des ponts, des routes et de lignes électriques. Avec la destruction des systèmes d’approvisionnement en eau, des populations entières dépendent de la collecte des eaux de pluie et des cours d’eau, s’exposant ainsi davantage aux maladies d’origine hydrique. Le Canada, qui a répondu à un appel lancé par la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, apporte un appui aux populations du district de Kasese touchées par les inondations. Cet appui contribuera à distribuer des articles ménagers essentiels, des moustiquaires, des produits pour le traitement de l’eau et des matériaux pour la construction d’abris d’urgence.

Le 18 avril 2013, le ministre ougandais de la Santé a déclaré l’éclosion du choléra dans les districts de Hoima, de Nebbi et de Buliisa, dans l’ouest de l’Ouganda. Depuis le début de l’année, on a rapporté plus de 200 cas de choléra et sept décès dans ces trois districts. Une évaluation récente, réalisée par les autorités gouvernementales et la Société de la Croix-Rouge ougandaise, a révélé que plus de 200 000 personnes dans les zones touchées étaient très à risque de contracter le choléra et que l’ensemble de la population des districts était également susceptible d’être exposée à la maladie. Grâce à l’aide du Canada, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge appuie la Société de la Croix-Rouge ougandaise pour promouvoir des pratiques sanitaires et hygiéniques, mieux sensibiliser les gens au choléra et leur expliquer comment la maladie se transmet. Des contenants d’eau et des comprimés d’épuration de l’eau seront également distribués pour améliorer l’accès à l’eau potable. En outre, du savon sera distribué pour encourager les gens à se laver les mains, de façon à réduire la transmission du choléra.

Le Plan d’action économique de 2013 réitère l’engagement du Canada à l’égard du travail humanitaire, comme l’illustre cet appui au peuple de l’Ouganda. Le nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement conservera le mandat de réduction de la pauvreté et la capacité de répondre aux crises humanitaires.

OTTAWA, Canada, 3 juin 2013/African Press Organization (APO)

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2013/...


Kanalreunion.com