Nouvelles d’Afrique

Le Président de la Commission de la CEDEAO salue le soutien du Royaume-Uni au processus d’intégration

Afrique de l’Ouest

Témoignages.re / 10 avril 2013

Le président de la Commission de la CEDEAO, M. Kadré Désiré Ouédraogo, a rendu un vibrant hommage au Royaume-Uni pour sa contribution au processus d’intégration en Afrique de l’Ouest, notamment à travers son assistance à l’actuel processus de formation en faveur des forces armées maliennes.

ABUJA, Nigeria, 10 avril 2013/African Press Organization (APO)

Ces commentaires élogieux ont été prononcés le jeudi 4 avril 2013 au siège de la Commission, à Abuja, lors de la cérémonie d’accréditation du Dr Andrew John Pocock, haut-commissaire du Royaume-Uni au Nigeria, en sa qualité de représentant permanent de son pays auprès de la CEDEAO.

M. Ouédraogo a saisi l’occasion pour réitérer la validité du programme d’intégration sous-régional et informer le diplomate des succès enregistrés en matière d’harmonisation des politiques et de développement des infrastructures pour stimuler les échanges intracommunautaires et la libre circulation des citoyens conformément aux objectifs visés par les pères fondateurs de l’organisation.

« D’énormes progrès ont été réalisés grâce à la mise en œuvre du protocole régional sur la libre circulation des personnes, favorisant ainsi une meilleure prise de conscience de la citoyenneté dans la Communauté ainsi que le développement des télécommunications, ce qui a facilité la communication intracommunautaire », a ajouté le président de la Commission de la CEDEAO.

Bien qu’ayant reconnu les défis auxquels se heurte le processus d’intégration régionale, M. Ouédraogo a invoqué avec enthousiasme les succès réalisés dans ce domaine.« Notre objectif, en fin de compte, est d’unir la région par le biais de divers mécanismes », a-t-il indiqué, faisant appel à la possibilité de solliciter le soutien britannique aux efforts en cours pour la transformation de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (Misma) en une opération des Nations unies.

En outre, le président Ouédraogo a annoncé qu’un sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afriquecentrale se tiendra les 17 et 18 mai 2013 à Yaoundé, au Cameroun, afin de relever les défis de la sécurité maritime et convenir d’une stratégie commune permettant de lutter efficacement contre la piraterie dans ces deux régions.

Prenant la parole à son tour, l’ambassadeur britannique, qui vient de prendre fonction au Nigeria, a réitéré l’engagement de son pays à œuvrer en collaboration avec la CEDEAO pour la réalisation des objectifs despères fondateurs de cette organisation sous-régionale.

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2013/...


Kanalreunion.com