Nouvelles d’Afrique

Les chefs d’État de l’ACP se préparent à un sommet critique

Mondialisation

Témoignages.re / 12 décembre 2012

Cette semaine, les dirigeants de l’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique se retrouveront au 7ème sommet des chefs d’État et gouvernements de l’ACP, qui aura lieu en République de Guinée Équatoriale.

JPEG - 83.2 ko

Sur le thème « L’avenir du Groupe ACP dans un monde en mutation : enjeux et opportunités », ce sommet devrait représenter une étape importante pour les 79 pays-membres du Groupe ACP, qui compte 40 pays parmi les moins développés et 30 petits états insulaires en développement.

Des représentants des principaux organismes internationaux, tels que la Commission Européenne, l’Union Africaine et différentes agences des Nations Unies, ainsi que des gouvernements partenaires, seront également présents.

« Le monde a connu des changements politiques et économiques majeurs depuis le dernier sommet de l’ACP, qui s’était déroulé à Accra au Ghana en 2008. En conséquence, nous devons réévaluer le rôle de notre groupe pour mieux servir les intérêts de nos états-membres et de leurs 930 millions d’habitants, » a déclaré le Secrétaire Général de l’ACP, le Dr. Mohamed Ibn Chambas. « L’alliance ACP des pays en voie de développement possède certainement un grand potentiel et fait preuve d’une grande solidarité, et nous devons exploiter ces atouts pour nous exprimer d’une seule voix unifiée à l’échelle internationale. »

Les discussions sur l’avenir du Groupe ACP porteront sur les enjeux commerciaux, notamment les accords de partenariat économique avec l’Union Européenne, ainsi que la nature des relations ACP-UE en général.

Les chefs d’État parleront également de la paix, de la sécurité et de la bonne gouvernance des états et régions ACP ; de l’avenir du financement du développement (y compris le Fonds européen de développement) et des partenariats faisant suite au Partenariat de Busan ; de la coopération plus poussée au sein du Groupe ACP ; et des partenariats diversifiés, notamment avec des groupes tels que les pays BRICS.

Une session sur l’environnement, le changement climatique et la sécurité alimentaire, et un dialogue de haut niveau sur l’énergie et le développement durable sont également à l’ordre du jour.

Ce sommet sera en outre précédé par des réunions ministérielles qui auront lieu du 10 au 12 décembre.

Le Groupe ACP a été créé en 1975 sous la forme d’une organisation intergouvernementale. Tous les membres, à l’exception de Cuba, partagent une relation privilégiée avec l’Union européenne au titre de l’Accord de Partenariat ACP-UE (« l’Accord de Cotonou »), qui repose sur des relations commerciales, une coopération au développement et un dialogue politique. Le Soudan du Sud deviendra le 80ème pays-membre de l’ACP lors de sa prochaine adhésion à l’Accord de Cotonou.

MALABO, Guinée Equatoriale 10 décembre 2012/African Press Organization (APO)

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2012/...


Kanalreunion.com