Nouvelles d’Afrique

Les dirigeants africains et du reste du monde s’associent pour stimuler la croissance agricole de l’Afrique

Forum sur la révolution verte en Afrique (AGRF)

Témoignages.re / 28 septembre 2012

À l’occasion du Forum sur la révolution verte en Afrique (AGRF) (http://www.agrforum.com), des chefs d’États africains, des représentants du secteur privé et de la communauté internationale, et des agriculteurs se sont réunis aujourd’hui à Arusha afin d’identifier des actions concrètes qui permettront de transformer le secteur agricole africain. L’AGRF 2012 est une plateforme mondiale qui promeut des investissements significatifs du secteur privé et les mesures de soutien politiques nécessaires pour accroître la productivité agricole et la croissance des revenus des agriculteurs africains.

L’hôte du forum, H.E. Jakaya Mrisho Kikwete, Président de la République unie de Tanzanie, s’est exprimé devant les participants sur l’avenir prometteur de l’Afrique.

« Nous sommes bien placés pour mener à bien notre mission, qui est d’éradiquer la faim et la pauvreté en Afrique en transformant l’agriculture, a-t-il affirmé. Grâce à un bon mélange de politiques, à des interventions opportunes des gouvernements africains, au soutien ininterrompu des donateurs et à une solide participation du secteur privé à la fois local et étranger, l’entreprise de transformation de l’agriculture africaine pourra bel et bien aboutir. »

Kofi Annan, Président de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA), a donné le coup d’envoi du forum en décrivant les progrès réalisés depuis le premier forum AGRF qui s’était tenu en 2010. M. Annan a également souligné à quel point il est important d’autonomiser les petits exploitants agricoles pour qu’ils évoluent vers une agriculture orientée vers le commerce.

« Notre objectif, qui est d’améliorer la productivité et la rentabilité des petits exploitants agricoles, dont la plupart sont des femmes, ne faiblira pas. Ce sont ces personnes qui mettent la nourriture sur nos tables. Ce sont ces personnes qui se soucient de notre terre et des ressources en eau, a commenté M. Annan. En fin de compte, ce seront ces personnes qui impulseront un élan à la croissance économique et le développement en Afrique au 21e siècle. »

Melinda Gates, co-présidente de la Fondation Bill & Melinda Gates, se trouvait à Arusha pour s’adresser aux participants. Elle a mis en évidence l’important progrès réalisé dans l’agriculture africaine au cours de la décennie passée et a plaidé pour un soutien continu de la part des dirigeants africains.

« J’exhorte les dirigeants africains à s’engager à nouveau à aider les exploitations familiales à accroître leur productivité. Je vous exhorte à définir un programme encore plus ambitieux pour la décennie à venir, a déclaré Mme Gates. J’espère que vous accordez une grande attention à ce que vos promesses et vos projets soient conçus pour aider les exploitations familiales à atteindre leurs objectifs. »

ARUSHA, Tanzanie, 28 septembre 2012/African Press Organization (APO)

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2012/...


Kanalreunion.com