Nouvelles d’Afrique

Les progrès du droit à l’alimentation en débat

Sommet à Dakar

Témoignages.re / 11 juin 2013

Plus de 40 parlementaires, acteurs gouvernementaux, et représentants de la société civile et des institutions nationales pour les droits de l’homme se réuniront les 13 et 14 juin à Dakar afin d’identifier les meilleures pratiques visant à mettre en œuvre concrètement le droit de l’homme à une alimentation adéquate dans la région.

La consultation, convoquée par le Rapporteur spécial des Nations Unies pour le droit à l’alimentation, M. Olivier De Schutter, et organisée conjointement avec le Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l’homme et l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), réunira des représentants issus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo.

« Les pays de l’Afrique de l’Ouest font face aux crises alimentaires récurrentes et se trouvent en première ligne des changements climatiques, ce qui peut déboucher sur l’instabilité politique. Celle-ci en retour fait obstacle à des actions énergiques de la part des gouvernements visant à protéger les populations des conséquences de ces chocs. Il faut briser ce cercle vicieux », a noté le Rapporteur spécial. Celui-ci a par ailleurs relevé que « la région fait l’objet d’un intérêt croissant de la part d’investisseurs étrangers, y compris pour des projets fonciers à grande échelle ».

« Face à ces défis, il est essentiel de créer des cadres législatifs basés sur le droit à l’alimentation, reconnu en droit international, pour que les intérêts des plus pauvres, souvent des petits paysans, pêcheurs et éleveurs, soient au cœur des stratégies nationales de sécurité alimentaire ».

La consultation de Dakar permettra d’identifier les meilleures pratiques régionales et les mesures à prendre pour accélérer les efforts pour éradiquer la faim. Elle s’inscrit dans un processus de consultations régionales entamé en 2011 à Bogota (Colombie), pour évaluer les progrès de la mise en œuvre du droit à l’alimentation en Amérique Latine et dans les Caraïbes, et poursuivi en 2012 à Nairobi pour évaluer la situation dans les pays d’Afrique de l’Est et australe.

Le Rapporteur spécial tiendra une conférence de presse à 12:15 le vendredi 14 juin 2013 à l’Hôtel Onomo, Dakar, pour présenter les conclusions de la réunion. Outre l’opportunité d’effectuer une entrevue avec le Rapporteur spécial, cette conférence de presse permettra aux membres des médias d’interagir avec certains participants issus de différents domaines d’expertise et de différents contextes nationaux, afin d’obtenir leurs impressions quant à l’utilité des éléments issus de cette réunion pour faciliter l’éradication de la faim en Afrique de l’Ouest.

GENEVE, Suisse, 10 juin 2013/African Press Organization (APO)

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2013/...


Kanalreunion.com