Nouvelles d’Afrique

Madagascar : « Plus de 100.000 paysans bénéficiaires directs, et lancement de nombreux Projets Structurants »

Réception des travaux de réhabilitation du Secteur 10 de la plaine d’Antanimasaka à Marovoay :

Témoignages.re / 12 novembre 2016

Situé sur la rive gauche du fleuve Betsiboka, avec une superficie de 1587Ha, le Secteur 10 d’Antanimasaka est alimenté par la source d’Andranomandevy, et subit depuis des décennies, la sortie du lit de la rivière Milahazomaty à travers les grandes crues, qui engendrent l’ensablement et le bouchage par la végétation des canaux d’irrigation, ainsi que les ruptures des berges ou brèches

JPEG - 62.6 ko

Dans le cadre du Projet d’Urgence pour la Sécurité Alimentaire et Sociale ou PURSAPS, inscrit dans le Programme national Bassins Versants Périmètres Irrigués (BVPI) du Ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Élevage, le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a inauguré officiellement ce vendredi 11 novembre à Marovoay, dans la Commune Rurale d’Antanimasaka, la finalisation des travaux de réhabilitation du Secteur 10 de la plaine de Marovoay. Avec le Ministre auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, Rivo Rakotovao, le Président Rajaonarimampianina était également accompagné par plusieurs membres du Gouvernement et élus de la Région Boeny. Le Chef de l’Etat a déclaré qu’il soutient et accompagne toujours les paysans et agriculteurs malagasy à travers des projets structurants tels que ceux réalisés à Marovoay, et dans d’autres régions de Madagascar. Situé sur la rive gauche du fleuve Betsiboka, avec une superficie de 1587Ha, le Secteur 10 d’Antanimasaka est alimenté par la source d’Andranomandevy, et subit depuis des décennies, la sortie du lit de la rivière Milahazomaty à travers les grandes crues, qui engendrent l’ensablement et le bouchage par la végétation des canaux d’irrigation, ainsi que les ruptures des berges ou brèches. Tous ces phénomènes entrainaient ainsi la mauvaise irrigation et l’inondation fréquente dans cette partie du fameux Grenier à riz de Madagascar qu’est Marovoay.

En effet, l’Etat malagasy, à travers le Ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Élevage, et financé par la Banque Mondiale par une enveloppe de 1.856.008.833 Ariary, a procédé à la réhabilitation du réseau du périmètre à Antanimasaka, par le biais des travaux de curage et regabaritage des principaux canaux d’irrigation, ainsi que le drainage de ces derniers durant près de 6 mois. Désormais, suite à ces multiples travaux, 1.587 Ha de plaines seront irrigués convenablement, et les paysans pourront réaliser aisément plus de deux campagnes rizicoles, donc deux récoltes par an, pouvant engendrer une productivité rizicole avoisinant les 5 à 7 tonnes par hectare. Les bénéfices directs reviennent aux 2.474 ménages dans la localité, contribuant ainsi à l’amélioration de leur niveau de vie et la redynamisation de l’économie dans la Région Boeny.

Le Président Rajaonarimampianina a réitéré que les paysans constituent la majorité de la population malagasy, et « un Président qui ne se soucie guère des paysans ne mérite pas de conduire le pays », a-t-il ajouté. La politique générale de l’Etat et les projets de développement sont orientés en premier lieu vers l’Agriculture et l’Élevage, car ces secteurs constituent la base de la relance économique actuelle, dans le cadre du Projet « Madagascar Grenier de l’Océan Indien ». Le changement ne sera pas acquis sans l’adhésion de la population à la base, principalement les paysans. Les problèmes endurés par les paysans malagasy depuis des décennies tels que l’insuffisance des infrastructures agricoles, le non renouvellement des technologies et l’insécurité, commencent actuellement à être résolus par le Gouvernement. « L’objectif principal étant toujours l’amélioration du bien-être de la population toute entière » a rappelé le Chef de l’Etat. Les infrastructures agricoles réhabilitées et modernisées à Antanimasaka, sont le reflet des efforts de développement engagés actuelllement, dans le cadre des projets structurants. Ces infrastructures contribueront donc à l’augmentation de la productivité et à l’accès des produits malagasy aux marchés régionaux et internationaux tels que la COI et le COMESA.

Des projets structurants seront également réalisés dans d’autres domaines comme l’Énergie où l’Etat travaille pour le basculement vers l’exploitation des énergies renouvelables. « Parmi les défis dans les zones rurales, figure l’exploitation de l’Énergie de la biomasse », a lancé le Président de la République à la population d’Antanimasaka. Il a également promis à cette Commune Rurale, l’adduction d’eau potable. Il a remis aux paysans des outils modernes pour l’amélioration des semences, des nouvelles technologies agricoles en termes d’engrais, par le biais de techniciens engagés par le Ministère pour former et accompagner les agriculteurs.

Dans le domaine de la Sécurité, le Président Rajaonarimampianina a lancé officiellement le Projet sécuritaire « Opération Mazava 2016 » concocté mutuellement par la Gendarmerie Nationale et l’Armée malagasy, dans 17 Régions de Madagascar, y compris la Région Boeny. Cette Opération vise notamment la réduction de l’insécurité non seulement en milieu rural, mais aussi en milieu urbain. Elle va servir également de moyen d’asseoir l’autorité de l’Etat dans les zones enclavées de l’île et à renforcer la confiance de la population dans les efforts de Développement engagés par le Gouvernement. Plus de 100 éléments issus de la Gendarmerie et de l’Armée vont renforcer les forces de l’ordre déjà existant dans la Région Boeny et ses alentours, appuyés par la dotation d’hélicoptère et autres matériels nécessaires. De plus, l’Etat, à travers le BNGRC a offert au District de Marovoay deux grandes pirogues en acier et 150 gilets de sauvetage pour renforcer les dispositifs de sécurisation de la population durant les périodes d’inondation et d’intempéries. Dans le domaine de la Santé publique, le Président a annoncé la dotation prochaine de matériels de Radiographie et d’Échographie à l’Hôpital de Marovoay. Le CSB 2 d’Antanimasaka recevra également des matelas et divers matériels de soins.

Sur le plan politique, le Chef de l’Etat a une nouvelle fois, appelé à l’entraide et à la solidarité pour sortir le pays de la Pauvreté endurée depuis plus de 50 ans maintenant. La Réconciliation Nationale est impérative, a-t-il rappelé, cela devant se reposer sur la Confiance mutuelle, le respect du Fihavanana et la tolérance. Par ailleurs, tous les responsables étatiques, notamment les membres de l’Exécutif et les élus régionaux, devront travailler ensemble et se donner la main, malgré les différences d’idéologie et de partis politiques. Le plus important reste et restera toujours le Développement et l’amélioration des conditions de vie de la population, a martelé le Président à l’endroit des politiciens. Seul le travail accompli et les projets réalisés pour le Développement constituent les cadres d’une collaboration pérenne avec l’Etat, a-t-il rappelé aux responsables étatiques. Les infrastructures agricoles réhabilitées et mises place récemment à Antanimasaka ne sont que le début de plusieurs projets lancés à Marovoay. L’État malagasy travaille actuellement sur la recherche de financement pour de nombreux projets structurants lancés dans toutes les Régions de Madagascar, et la Conférence des Bailleurs organisée à Paris au mois de décembre prochain, en constituera une étape importante. Le soutien de la population et la solidarité entre les malagasy sont importantes pour l’effectivité du Développement à Madagascar, a conclu le Président Rajaonarimampianina à Antanimasaka ce jour.


Kanalreunion.com