Nouvelles d’Afrique

Mécanisme africain d’évaluation par les pairs : pratiques exemplaires et enseignements tirés

50 ans de l’Organisation de l’Unité Africaine - OUA

Témoignages.re / 24 mai 2013

Une étude récemment publiée par la Commission économique pour l’Afrique (CEA) tente de répondre à des questions déterminantes sur la pertinence du Mécanisme africain d’évaluation les pairs (MAEP), en marge des célébrations qui se déroulent pour commémorer les 50 ans de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), aujourd’hui l’Union africaine. Le lancement du livre cette semaine coïncide également avec la projection d’un documentaire « Le MAEP : Travailler pour les peuples d’Afrique ».

Intitulé "Reflets du XXIe siècle : Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) - Pratiques exemplaires et enseignements tirés", la publication est le résultat d’un atelier de deux jours organisé en 2012 par des chercheurs et des universitaires se penchant sur les questions de gouvernance, de développement et de démocratisation en Afrique, des praticiens et des consultants s’occupant des différents aspects fonctionnels du NEPAD et du MAEP ; et par ceux qui avaient étroitement collaboré aux étapes initiales de la conception, de la structuration et de la mise en œuvre du Mécanisme.

Le rapport souligne l’importance de replacer le MAEP dans le contexte historique du développement de l’Afrique depuis l’époque du colonialisme et des luttes pour la démocratie sur le continent. Il écorne au passage les présentations et les débats qui offrent des analyses comparatives sagaces du MAEP et les questions de politiquede développement et de gouvernance qui ont émergé des processus nationaux du MAEP.

Le rapport aborde les limites du MAEP et propose de se concentrer sur ce qu’il peut offrir. Il propose en outre un aperçu des débats complémentairessur la démocratie et le développement et sur la voie à suivre pour l’Afrique au milieu des enjeux de la mondialisation et de l’intégration continentale.

L’étude et le documentaire vidéo sont considérés comme importants car ils devraient permettre d’apporter des réponses à des questions sur la façon dont les pays doivent participer à ce long mais déterminantprocessus d’évaluation. Comme l’a rappelé cette semaine M.Carlos Lopes,Secrétaire exécutif de la CEA, à l’occasion du Colloque organisé pour le 10èmeanniversaire du MAEP, le Mécanisme a été acclamé pour sa contribution à la croissance et au développement durable surle continent. Le mécanisme de gouvernance ‘fait maison’ a renforcé l’appropriation par l’Afrique de son agenda de développement.

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 22 mai 2013/African Press Organization (APO)

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2013/...


Kanalreunion.com