Nouvelles d’Afrique

Mouches et déchets pour fabriquer des aliments pour animaux

Prix de l’innovation pour l’Afrique

Témoignages.re / 14 mai 2013

Avec une population mondiale qui devrait atteindre le seuil des 9 milliards d’habitants d’ici à 2050 et plus de 900 millions de personnes souffrant de la faim, la demande en aliments nutritifs augmente rapidement. Reconnaissant ce besoin et l’impact de la faim en Afrique, le Prix de l’innovation pour l’Afrique (PIA) a été décerné cette année à l’équipe d’AgriProtein. Cette équipe de chercheurs et d’entrepreneurs recevra la somme de 100 000 USD pour son approche novatrice en matière de recyclage des nutriments – une méthode qui utilise des déchets et des larves de mouches pour produire des aliments naturels pour les animaux.

LE CAP, Afrique du Sud, 9 mai 2013/African Press Organization (APO)

Choisie parmi plus de 900 candidats de 45 pays, l’équipe d’AgriProtein a été récompensée lors de la cérémonie de remise des prix et le dîner de gala du Prix de l’innovation pour l’Afrique 2013 qui se sont déroulés au Cap, en Afrique du Sud. La solution d’AgriProtein collecte des déchets biodégradables pour alimenter des mouches, qui à leur tour produisent des larves qui sont moulues en protéines afin d’obtenir un type d’aliment pour animaux plus respectueux de l’environnement et naturellement présent. Cette approche améliore la valeur nutritionnelle de la viande et réduit le coût des aliments pour animaux pour les producteurs et agriculteurs africains.

Le dîner de gala du PIA 2013 a également récompensé deux seconds pour leurs contributions à l’innovation africaine. Dans la catégorie Potentiel commercial, Hassine Labaied et Anis Aouini de Saphon Energy ont reçu 25 000 USD pour la création d’un convertisseur éolien sans pales. Dans la catégorie Impact social, Sanoussi Diakite a reçu 25 000 USD pour avoir conçu une machine à alimentation thermique capable de décortiquer 5 kilogrammes de fonio – une céréale d’Afrique occidentale – en seulement 8 minutes.

« Solutions africaines à des défis africains »

« Les lauréats du Prix de l’innovation pour l’Afrique présentent des solutions africaines à des défis africains », a déclaré Jean-Claude Bastos de Morais, cofondateur de la Fondation africaine pour l’innovation et du PIA. « Il est temps pour les leaders du secteur privé, les donateurs et les gouvernements de travailler ensemble pour investir dans des solutions pratiques qui assureront la croissance économique de l’Afrique. »

Les lauréats ont été sélectionnés par un jury d’experts en se basant sur la qualité marchande, l’originalité, l’évolutivité, l’impact social et le potentiel commercial de leurs innovations respectives. Des fonds sans restriction leur ont été accordés en reconnaissance de leurs réalisations et ils sont libres d’utiliser le Prix de la manière qu’ils jugeront la plus appropriée.

« Nous sommes honorés par cette distinction remarquable », a déclaré Jason Drew, un membre de l’équipe d’AgriProtein. « Nous avons à cœur de développer notre entreprise afin de recycler davantage de rejets de nutriments et de produire des protéines naturelles pour alimenter les animaux d’élevage, aidant ainsi à alimenter notre continent de façon durable. Il s’agit d’une contribution africaine à l’agriculture durable au profit de notre planète. »

Investir dans le capital humain

Créé par la Fondation africaine pour l’innovation et la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, le PIA se concentre sur le renforcement des capacités de l’Afrique en investissant dans l’entreprenariat local. Le Prix mobilise des leaders de tous les secteurs – secteur privé, donateurs et gouvernements – afin de promouvoir et d’investir dans le développement africain au travers de l’innovation.

« L’innovation de l’équipe d’AgriProtein n’est qu’un exemple des idées africaines décisives qui continueront à mettre à contribution nos ressources naturelles de façon profitable et durable », a affirmé le Dr. François Bonnici, directeur du Centre Bertha pour l’innovation sociale à la Graduate School of Business de l’Université du Cap. « Le PIA investit dans les ressources les plus importantes de l’Afrique : son capital humain. »

L’appel à candidatures pour le PIA 2014 sera annoncé en juillet 2013.

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2013/...


Kanalreunion.com