Nouvelles d’Afrique

République centrafricaine : appel urgent à la cessation des exactions meurtrières et à la protection de la population

Croix Rouge

Témoignages.re / 1er février 2014

Alors que les violences intercommunautaires meurtrières font rage depuis plusieurs semaines, l’intensité et la prévalence des exactions commises à l’encontre de la population atteignent des niveaux extrêmement préoccupants. Au vu de cette situation alarmante, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Croix-Rouge centrafricaine (CRCA) lancent un appel urgent à la cessation des exactions et au respect de la vie et de la dignité humaine.

GENEVE, Suisse, 31 janvier 2014/African Press Organization (APO)

« La population à Bangui et à l’ouest du pays est terrorisée par les exactions généralisées commises par des personnes en armes et des civils », déclare Georgios Georgantas, chef de délégation du CICR en RCA. « Notre personnel qui travaille sur le terrain est choqué par le degré de violence et d’acharnement contre les personnes ».

Le Président de la Croix Rouge centrafricaine, Antoine Mbao Bogo, déplore la désolation qui frappe le pays. « On observe une multiplication effarante d’attaques à l’arme blanche. Rien que ces trois derniers jours à Bangui, on dénombre plus de 30 morts et 60 blessés. Nos volontaires travaillent sans relâche auprès des communautés et doivent être respectés dans leur travail pour pouvoir sauver des vies et alléger les souffrances ».

En dépit de conditions de plus en plus difficiles, le CICR et la CRCA continuent de porter secours aux victimes. Néanmoins, le personnel humanitaire est confronté de façon accrue à des difficultés quotidiennes, notamment lors d’évacuations médicales. Dans cette situation de violence généralisée, les droits fondamentaux des personnes sont violés quotidiennement dans le climat de haine qui caractérise actuellement les relations intercommunautaires.

« La situation ne pourra s’améliorer que si tout est mis en œuvre par ceux qui en ont la responsabilité pour que cessent les exactions généralisées à l’encontre des populations » précise M. Georgantas. Le CICR et la CRCA travaillent ensemble en toute neutralité et impartialité pour alléger la souffrance des victimes en les assistant dans l’urgence et en appelant au respect des règles d’humanité fondamentales.

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2014/...


Kanalreunion.com