Nouvelles d’Afrique

Un milliard de personnes handicapées possèdent des droits

Lutte pour l’égalité

Témoignages.re / 17 septembre 2013

Une personne sur sept au monde souffre d’un handicap. Une tendance à la hausse. Bien que la majorité des personnes handicapées vivent dans des pays en développement, les changements démographiques entraînent également une hausse significative du nombre de personnes handicapées dans les pays développés. Les droits de l’homme sont universels. Au cours d’une discussion de haut niveau menée à Genève, la Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme Navi Pillay a appelé à la fin de l’exclusion des personnes handicapées.

JPEG - 79.2 ko
De gauche à droite : Le défenseuse non-voyante des droits humains d’Ethiopie Yetnebersh Nigussie, le Professor Ron McCallum, la Haut commissaire des Nations Unies aux Droits humains, Navi Pillay.

Navi Pillay est de toute évidence de bonne humeur lorsqu’elle prend place au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à Genève. Les efforts destinés à renforcer les droits des membres les plus vulnérables de la société progressent dans le monde entier. Alors qu’elle entame la discussion, la sobriété de ses observations est frappante : « Mettre fin à l’exploitation, à la marginalisation et à l’exclusion des personnes handicapées est tout simplement une question de bon sens. Les personnes handicapées dont les droits sont protégés et qui ne subissent aucune discrimination peuvent apporter une meilleure contribution, économique comme sociale, au sein de leurs communautés. »

La défenseuse non-voyante des droits de l’homme éthiopienne Yetnebersh Nigussie répète ces mots à travers son expérience d’enfance : « Ma mère ayant peur que je me fasse violer, elle m’a envoyée dans une école spéciale. Les femmes souffrant de handicaps sont extrêmement vulnérables et leurs droits sont toujours en question dans certains pays ayant ratifié la Convention relative aux droits des personnes handicapées. »

Le professeur Ron McCallum fut la première personne non-voyante nommée au poste de professeur en Australie, et a au cours de son parcours professionnel impressionné les universitaires du monde entier par son expertise. Cet avocat réputé est vice-président du Comité des Nations Unies sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées. Son message au monde est simple : « Nous souhaitons nous divertir et travailler comme tout le monde. La manière dont nos sociétés traitent les personnes handicapées représente un test décisif pour elles. Les personnes handicapées font partie des plus pauvres au monde, leur intégration dans les Objectifs du Millénaire pour le Développement est essentielle. »

La Haut Commissaire Navi Pillay a les yeux tournés vers New York, où les chefs d’États se retrouveront le 23 septembre pour adopter un plan d’action destiné à renforcer les droits des personnes handicapées : « Cette réunion majeure de l’Assemblée générale portant sur le handicap se tient dans dix jours. Elle représente une opportunité que nous devons saisir. »

GENEVE, Suisse, 16 septembre 2013/African Press Organization (APO)

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2013/...


Kanalreunion.com