Nouvelles d’Afrique

Une nouvelle contribution d’ECHO pour aider l’UNICEF à atteindre les familles déplacées dans l’Est de la RD Congo

Une solidarité totale de 10,7 millions d’euros

Témoignages.re / 23 mars 2013

La Direction générale de l’Aide humanitaire et de la Protection civile de la Commission européenne, (ECHO) a décidé d’augmenter sa contribution financière en faveur de l’UNICEF afin d’aider les enfants et leurs familles déplacés à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC). L’UNICEF a annoncé la semaine dernière qu’ECHO avait fait un don supplémentaire de 5,2 millions d’euros (6,8 millions de dollars) en faveur du Programme de Réponse Rapide aux Mouvements de Population (RRMP), portant la contribution totale d’ECHO à 10,7 millions d’euros (14 millions de dollars) pour 2012-2013.

KINSHASA, République démocratique du Congo (RDC), 20 mars 2013/African Press Organization (APO)

Grâce au soutien d’ECHO, l’UNICEF sera en mesure d’atteindre plus de 1.000.000 de personnes déplacées dans l’est de la RDC avec des évaluations multisectorielles et un soutien d’urgence en matière de santé, articles ménagers essentiels, eau et assainissement et éducation. Les actions cibleront les enfants et leurs familles qui ont été touchés par le conflit dans leurs villages d’origine au Nord et Sud Kivu, Province Orientale et Katanga.

En 2012, ECHO était le premier bailleur de fonds bilatéral du programme RRMP avec une contribution totale de 5,5 millions d’euros (7,2 millions de dollars). A travers le programme RRMP, 713.720 des personnes ont été assistées avec des articles ménagers essentiels, 422.663 des personnes ont eu accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement et 57.021 élèves et enseignants ont eu accès à l’éducation dans des situations d’urgence.

La situation humanitaire en République démocratique du Congo continue de se détériorer. A l’est du pays, plus de 2,4 millions de personnes, dont près de la moitié sont des enfants, sont déplacées à cause des conflits armés. La province du Nord Kivu abrite le plus grand nombre de déplacés du pays avec quelques 914.000 personnes qui ont dû fuir leurs maisons.

Au Sud-Kivu, près de 878.000 personnes étaient déplacées à la fin du mois d’octobre 2012. L’écrasante majorité d’entre eux (plus de 96 pour cent) vivent dans des communautés d’accueil. Une augmentation massive du nombre de personnes déplacées a également été enregistrée dans la province du Katanga, où plus de 313.000 personnes étaient déplacées à la fin du mois de décembre 2012 [Source OCHA]. Le conflit est caractérisé par de graves violations des droits de l’homme notamment l’incendie et le pillage de maisons et d’écoles, des violences sexuelles de masse, la séparation des familles et le recrutement forcé d’enfants dans des groupes armés. Au mois de novembre 2012, 540 écoles étaient touchées par les conflits armés dans la seule province du Nord-Kivu, compromettant les possibilités d’apprentissage de plus de 180.000 enfants.

"La violence et le déplacement peuvent marquer les enfants à vie, en leurs ôtant l’avenir auquel ils ont droit", a déclaré la Représentante de l’UNICEF en RDC, Barbara Bentein. "Afin d’aider les familles qui ont perdu leurs maisons, nous avons besoin d’une réponse concertée qui permettent de construire les bases d’un avenir pacifique. Soins de santé et actions de prévention, eau potable et hygiène, éducation d’urgence et articles ménagers essentiels aident les familles à reconstruire leurs vies. ECHO nous aide à atteindre ces objectifs."

"L’Union européenne a suivi avec attention l’évolution de la situation en RDC ces dernières années et est attentive aux besoins de la population », a déclaré Jean-Louis de Brouwer, le directeur des Opérations humanitaires et de protection civile d’ECHO. « Cette nouvelle contribution européenne fournira, via l’UNICEF, une aide vitale aux personnes les plus vulnérables au Congo, qui continue de s’enfoncer dans la crise malgré les immenses opportunités dont il dispose pour aller de l’avant".

Avec une contribution totale de 10,7 millions d’euros (14 millions de dollars) pour 2012-2013, ECHO est aujourd’hui le plus grand bailleur de fonds du programme RRMP. Les autres bailleurs incluent le Pooled Fund de la RD Congo, le Bureau de l’aide d’urgence en cas de catastrophe (OFDA) de l’Agence internationale des Etats-Unis pour le développement international (USAID), et les gouvernements de la Suède, du Canada, du Japon, de la Suisse et de la Corée.

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2013/...


Kanalreunion.com