Pays émergents

10.000 Chrétiens ont marché contre le terrorisme dans le Nord du Nigeria

La différence source de conflit

Témoignages.re / 2 janvier 2012

Quatre jours après la mort de 43 personnes dans l’attentat de Noël contre une église catholique à Madalla, près de la capitale nigériane, Abuja, 10.000 Chrétiens ont organisé jeudi une marche pacifique dans l’Etat du nord de Kaduna pour protester contre les attaques croissantes contre les églises dans le Nord à majorité musulmane.

La procession était organisée par la section de Zango Kataf de l’Association des Chrétiens du Nigeria.
« A Madalla, des femmes et des enfants priaient Dieu, ce qui leur a valu de sauter sur des bombes sans aucune provocation de leur part. Il s’agissait simplement d’un des nombreux actes de terrorisme contre des églises de la part de gens qui haïssent Dieu et ses enfants », a déclaré le président de cette section de l’association, Sunday Ibrahim. Voilà qui en dit long sur les tensions entre Nigérians pratiquant différentes religions.
« Les Chrétiens et tous ceux qui croient en la paix doivent s’élever contre le terrorisme. Si vous ne vous élevez pas contre le terrorisme, un jour vous serez face à votre créateur au jour du jugement dernier », a-t-il déclaré.
Les Chrétiens du Nigeria, sous l’égide de leur association, ont exprimé leur indignation suite à l’attentat de Madalla et aux attaques contre d’autres églises dans certains Etats et ont demandé à leurs membres de tout faire pour se défendre contre d’autres agressions.
La population du Nigeria de 150 millions d’habitants est également répartie entre chrétiens et musulmans, même si le pays compte également un nombre important d’adeptes des religions traditionnelles.


Kanalreunion.com