Pays émergents

500 Indiens en visite en Chine

Relations entre les peuples

Témoignages.re / 5 octobre 2011

Une délégation de jeunes Indiens, conduite par le ministre indien de la Jeunesse et des Sports, Ajay Maken, était en visite à Pékin afin de consolider les relations culturelles et économiques entre les deux puissances économiques d’Asie.

Composée de 500 jeunes fonctionnaires du gouvernement indien, chefs d’organisations de jeunesse, travailleurs sociaux, jeunes entrepreneurs, étudiants d’universités, et de jeunes représentants ruraux, la délégation a été invitée par la Fédération nationale de la jeunesse de Chine (FNJC) afin d’installer « un esprit de communauté conjointe Chine-Inde » et de « promouvoir la confiance mutuelle et la coopération amicale entre les jeunes des deux pays », a indiqué la FNJC.

Wen Jiabao a salué la visite indienne

Lors du rassemblement des jeunes Indiens et Chinois au Grand Palais du Peuple à Beijing, le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, a appelé les jeunes Chinois et Indiens à faire davantage de contributions au développement des relations bilatérales. Ce dernier a déclaré que « la jeune génération chinoise et indienne est responsable et compétente pour entreprendre cette mission commune. L’avenir des relations Chine-Inde est dans les mains de nos jeunes ». Ce dernier a ajouté que l’Asie et le reste du monde verront se dessiner un meilleur futur si les jeunes Chinois et Indiens « avancent main dans la main ».

Durant dix jours, les jeunes Indiens ont participé au programme d’activités de “L’Année d’échanges Chine-Inde”. Le Premier ministre chinois a salué la venue de cette délégation et indiqué que ce groupement représentait une « force majeure » qui pouvait faire avancer les échanges et la coopération entre les deux nations.

Dialogue sino-indien sous de bons augures

Le premier “Dialogue économique stratégique” (DES) entre la Chine et l’Inde a été inauguré lundi 26 septembre à Pékin. Placé sous l’égide de Zhang Ping, directeur de la Commission chinoise pour la Réforme et le Développement, et Montek Singh Ahluwalia, vice-président de la Commission indienne de la Planification, le Dialogue a tourné autour de l’état actuel de l’économie mondiale, de la situation économique et du plan de développement socioéconomique des deux pays.

Les deux pays ont signé le “Précis du premier DES Chine-Inde” et se sont accordés pour organiser en 2012, en Inde, le deuxième DES bilatéral, a indiqué le quotidien en ligne “Vietnam+”.
Zhang Ping a estimé que le DES renforcerait la coopération sino-indienne dans divers domaines ainsi que les perspectives macro-économiques, les communications et la coordination sur les politiques économiques et, entre autres, des opportunités potentielles pour la coopération pragmatique.

De son côté, Montek Singh Ahluwalia a expliqué que le DES reflétait l’intensification de la coopération économique entre les deux pays, avant d’estimer que ceux-ci devaient porter leurs relations bilatérales à un nouveau degré, comme l’ouverture des marchés et l’amélioration de l’environnement commercial.

Céline Tabou


Kanalreunion.com