Pays émergents

73,8 millions d’euros d’aide de l’Union européenne au Rwanda

Agriculture, environnement, gouvernance et infrastructures

Témoignages.re / 12 mai 2010

La Commission européenne a annoncé lundi l’octroi au Rwanda d’une enveloppe de 73,8 millions d’euros pour appuyer des programmes d’activités agricoles décentralisées, de gestion des ressources naturelles, de gouvernance, ainsi que la réhabilitation des infrastructures.

L’ambassadeur Michel Arrion, chef de mission de l’Union européenne (UE) au Rwanda et John Rwangombwa, ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, ont procédé, lundi à Kigali, à la signature de cet accord de financement.

Au terme de cette cérémonie, ils ont convenu que 18,8 millions d’euros seront investis dans les secteurs agricoles et la protection de l’environnement.

"L’objectif de ce programme est d’appuyer la politique sectorielle en cours visant la réforme foncière et la mobilisation des communautés rurales à protéger la terre contre les effets de changement climatique", indique un communiqué de la Délégation de l’UE à Kigali.

Aussi un montant de 12 millions d’euros - qui provient de la 10ème initiative du Fonds européen de développement (FED)- sera investi dans l’appui budgétaire aux différents programmes de justice, la réconciliation et le renforcement d’un Etat de droit au Rwanda, poursuit le communiqué.

La partie restante de ce financement sera consacrée à l’infrastructure routière et au renforcement de la capacité institutionnelle des organes chargés de veiller à la transparence auprès des institutions gouvernementales, selon la même source.

"Cette aide financière (de l’UE) pourrait être revue en hausse en fonction des initiatives de transparence et de Bonne gestion", a déclaré l’ambassadeur Michel Arrion, au cours d’une conférence de presse conjointe avec le ministre rwandais.

"Cinq mois à peine, après mon arrivée au Rwanda, je suis heureux et très fier de signer un premier accord de financement d’une telle importance", a-t-il déclaré.

"Ces programmes se conforment aux stratégies prioritaires du gouvernement rwandais visant la réduction de la pauvreté, le développement rural, la Bonne gouvernance ainsi que la promotion de l’infrastructure", a ajouté le diplomate européen.

En l’an 2009, l’UE restait l’un des principaux bailleurs de fonds du Rwanda, avec une aide de 6,3 millions de dollars américains débloqués dans l’appui aux différents programmes sectoriels, apprend-on de source officielle à Kigali.


Kanalreunion.com