Pays émergents

99% des électeurs ont voté pour la séparation

Référendum du Sud-Soudan

Céline Tabou / 26 janvier 2011

George Makier, porte-parole de la commission en charge de l’organisation du scrutin, a annoncé à l’agence de presse Xinhua qu’« après le dépouillement de 98,7% des bulletins de vote dans le Sud et de 100% de ceux dans le Nord et à l’étranger, 98,8% des participants au scrutin se sont prononcés en faveur de la sécession ».

Les résultats définitifs devraient être publiés début février, mais les estimations ont annoncé que le taux de vote pour la séparation est situé entre 96% et 99,5% dans les États du Sud-Soudan, contre 43% des habitants de l’État du Nord, qui désirent l’unité du Soudan.

Région autonome, le Sud-Soudan, dont la capitale est la ville de Djouba, a été soumis à un référendum d’autodétermination afin de déterminer la transformation du territoire en un nouvel État indépendant et souverain qui va être mis en place en juillet 2011.

Les responsables des dix États du Sud-Soudan qui dépouillent toujours les bulletins de vote ont commencé à annoncer quelques résultats : État du Bahr al-Ghazal occidental a voté à 94,6% en faveur de l’indépendance ; État de Lakes à 99,9% en faveur de l’indépendance ; État d’Unité à 99,8% en faveur de l’indépendance, et l’État du Bahr al-Ghazal Nord à 99,6% en faveur également de l’indépendance.

Pour que les résultats soient validés, l’indépendance doit être appuyée par 50% des voix plus une, avec un taux de participation minimum de 60%. Près de 4 millions d’électeurs ont été appelés aux urnes entre le 9 et le 15 janvier 2011, et 9 jours plus tard, la quasi-totalité d’entre eux a voté pour la séparation du Sud-Soudan.

Céline Tabou


Kanalreunion.com