Pays émergents

Arrivée à Tripoli du secrétaire général aux Affaires étrangères des Pays-Bas

Enquête sur le crash de la compagnie Afriqiya

Témoignages.re / 14 mai 2010

Le secrétaire général du ministère néerlandais des Affaires étrangères est arrivé jeudi à Tripoli en compagnie de plusieurs membres des familles des victimes du crash d’un avion de la compagnie Afriqiya survenu mercredi martin à l’aéroport de Tripoli.

Parmi les membres de la délégation conduite par le secrétaire général des Affaires étrangères des Pays-Bas figurent des médecins légistes, plusieurs experts de la sécurité aérienne et des journalistes des différents médias du pays.

Par ailleurs, le secrétaire du comité populaire général libyen des Communications et Transports, Mohamed Zidane et le secrétaire du comité de direction de la Holding de la compagnie Afriqiyah, Sabri Chadi, ont rendu visite mercredi soir à l’enfant néerlandais de dix ans répondant au nom de Robben Vanechot, le seul rescapé de l’accident, en convalescence à l’hôpital Al- Khadhra de Tripoli.

Dans une déclaration faite à la presse, M. Zidane a indiqué que cette visite a eu lieu aussitôt après que l’enfant a repris connaissance à la suite de l’opération chirurgicale effectuée sur ses jambes.

Le chef du service pédiatrique de l’hôpital Al-Khdhara, le Dr Hamida Sahli, a déclaré que l’enfant souffrait d’une hémorragie causée par les fractures qu’il a subies.

Elle a précisé que l’enfant a eu quatre fractures aux pieds et a subi une importante perte de sang, affirmant qu’il a été très bien secouru à l’hôpital "Ali Omar Askar" dans la zone de Sbiaa aussitôt après l’accident.

Après les premiers soins d’urgence, l’enfant a été transporté à l’hôpital Al- Khadhra où il a subi une opération chirurgicale pratiquée par une équipe médicale conduite par le Pr. Sadegh Ben Della.

Le Dr Sahli a ajouté que la situation du garçon est très rassurante et toutes les fonctions vitales sont bonnes, précisant que sa respiration n’est pas artificielle et qu’il ne souffre d’aucune fracture au crâne ou au cou, encore moins d’une hémorragie interne.

Un avion Airbus A330-200 de la compagnie Afriqiyah Airways en provenance de Johannesburg, en Afrique du Sud, transportait 104 passagers dont 13 membres d’équipage.

L’avion s’est écrasé mercredi matin à 6h00 locales (4h GMT) à l’aéroport de Tripoli.

Parmi les victimes figurent 13 Libyens, un Français, 61 Néerlandais, des Britanniques, des Philippins, des, Allemands, des Sud-Africains et des Zimbabwéens.


Kanalreunion.com