Pays émergents

AWARD obtient un financement de 19 millions de dollars américains

Agriculture

Témoignages.re / 20 octobre 2012

’Association des femmes africaines pour la recherche et le développement agricoles (AWARD) a reçu un nouveau financement conjoint de la Fondation Bill & Melinda Gates (14 millions de dollars) et de l’Agence américaine pour le développement international (5 millions de dollars) pour son programme qui développe la recherche et les compétences en leadership des chercheuses africaines dans le domaine de l’agronomie.

AWARD a indiqué dans un communiqué obtenu par la PANA vendredi que cet appui lui permettra de lancer une deuxième phase de cinq ans pour former davantage de chercheuses présentes dans 11 pays situés au Sud du Sahara en plus des centaines de chercheuses qui l’ont été depuis 2008, date de la première phase du programme.
239 millions de personnes en Afrique sub-saharienne souffrent de la faim, selon l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture. 
Mais assurer la sécurité alimentaire en Afrique est particulièrement difficile et il faudra mobiliser les meilleurs esprits scientifiques du continent, y compris les femmes africaines.
Cependant, bien que la majorité de ceux qui produisent, transforment et commercialisent les produits alimentaires en Afrique sont des femmes, seul un chercheur en agronomie sur quatre est une femme, selon une étude menée par AWARD en 2008.
Encore moins — une sur sept — occupent des postes de direction dans les institutions africaines de recherche agricole. 
Les responsables africains actuels de l’agriculture et du développement représentent un petit nombre et sont essentiellement composés d’hommes sur le bord de la retraite, avec quelques professionnels expérimentés et formés pour leur succéder.


Kanalreunion.com