Pays émergents

Des nouvelles de la Somalie : les dons portent leurs fruits

Corne de l’Afrique

Témoignages.re / 21 novembre 2011

Une dépêche de “Solidarité Internationale” arrivée samedi soir nous apprend que grâce aux dons récoltés, des familles ont pu être nourries pendant plus d’un mois déjà dans la Corne de l’Afrique.

Les dons se sont élevés à hauteur de 700.000 euros, ce qui a permis d’apporter une aide d’urgence à plus de 100.000 familles, dont 70.000 Somaliens. Il faut signaler que trois départements et une mairie ont directement souscrit à l’appel aux dons via une subvention de 21.500 euros ; à La Réunion, où les habitants partagent pourtant une grande partie de leur histoire avec l’Afrique, les collectivités ne font pas partie de ces donateurs.
En tout état de cause, l’organisation a réussi à détourner le problème de sécurité et d’accessibilité rencontrer sur place, grâce à la distribution de coupons alimentaires. Nous pouvons lire ainsi le témoignage du responsable des opérations de l’ONG dans la Corne de l’Afrique : « La situation critique liée à la sécheresse a été amplifiée par la guerre et l’insécurité qui sévissent dans ce pays depuis de nombreuses années et qui accentuent les difficultés d’accès à la nourriture. Nous avons donc mis au point un système de distribution alimentaire via des coupons avec lesquels les bénéficiaires récupèrent de la nourriture chez des grossistes partenaires. Nous fournissons aux familles 82 kg de denrées par mois, et ce, pendant 4 mois. Soit 34 kg de riz, 20 kg de farine, 18 kg de pois, 5 litres d’huile et 5 kg de sucre. Grâce aux dons que nous avons reçus, nous avons notamment doublé le nombre de familles que nos financements institutionnels nous permettaient d’aider dans la ville de Bardera : 1.700 au lieu de 900 ».
Dans la Corne de l’Afrique, la saison sèche est maintenant finie, mais il faut attendre au moins le mois de février pour espérer compter sur une production agricole. Il faut rappeler aussi que 90% du bétail a été décimé, que les familles ont quitté leur village, qu’ils ont tout vendu pour avoir un peu de nourriture, il faudra donc beaucoup de temps pour retrouver une situation. Ils auront encore besoin d’aide pour relever ce nouveau défi.

J.P.


Kanalreunion.com