Pays émergents

La Chine axe sa politique sur l’emploi en 2012

Comment créer 12 millions d’emplois rien que dans les villes ?

Céline Tabou / 17 mars 2012

La seconde puissance économique mondiale doit dès à présent faire face à la question de l’emploi, dans un pays où 6 millions de personnes entrent sur le marché du travail tous les ans. Avec une croissance en baisse, suite à la chute des exportations et à la conjoncture économique et financière internationale, Pékin doit trouver des moyens de faire travailler 1,394 milliards de Chinois.

Yin Weimin, ministre des Ressources humaines et de la Sécurité sociale, a expliqué le 7 mars lors d’une conférence de presse que la Chine était confrontée à d’importants défis sur le plan de l’emploi en 2012, en raison d’un grand nombre de demandeurs d’emploi et d’un marché du travail déséquilibré.

25 millions de chômeurs

Le ministre a expliqué que « les régions urbaines chinoises enregistreront cette année 25 millions de demandeurs d’emploi supplémentaires, dont la moitié seront des diplômés universitaires, sans compter 9 à 10 millions de personnes qui quitteront leur région rurale natale pour trouver un emploi en ville ».
Après avoir connu une décennie de croissance à deux chiffres et des facilités de création d’emplois, la Chine fait face à la crise économique. De nombreuses usines ont fermé leurs portes à cause de la baisse de la demande étrangère. Toutefois, Yin Weimin explique que, malgré le manque de travail dans les grandes cités, « les entreprises chinoises rencontrent, quant à elles, des difficultés à recruter des ouvriers et des techniciens ». Le ministre met en évidence le problème structurel du marché du travail.

Le gouvernement décide d’agir

A la lecture du rapport d’activité du gouvernement lors de l’ouverture de l’Assemblée plénière du PCC (Pari communiste chinois), le Premier ministre Wen Jiabao a annoncé que le gouvernement souhaite créer plus de 12 millions de postes supplémentaires dans les régions urbaines en 2012 et maintenir le taux de chômage urbain à moins de 4,6%. L’année dernière, la Chine a créé 12,21 millions d’emplois supplémentaires dans les régions urbaines et enregistré un taux de chômage urbain de 4,1%. Avec une croissance en baisse, passant de 8% à 7,5%. Le gouvernement a pris une série de mesures destinées à soutenir l’activité en facilitant le crédit, à travers notamment des baisses des réserves obligatoires des banques, et en poussant à la consommation intérieure.
Le gouvernement a adopté une série de mesures afin d’élargir le marché du travail et mieux former les travailleurs. Celles-ci devraient se traduire par une augmentation de 21,9% des dépenses budgétaires liées à la protection sociale et à l’emploi, et de 16,4% de celles liées à l’éducation. Toutefois, l’accent sera mis sur les jeunes diplômés universitaires et les travailleurs migrants.

Céline Tabou


Kanalreunion.com