Pays émergents

La reconquête du Mali par la France

6e jour de l’offensive de l’armée française

Céline Tabou / 17 janvier 2013

Le 11 janvier 2013, les Touareg et leurs alliés islamistes se sont dirigés, armés vers la capitale Bamako, au Mali. Après avoir conquis le nord du pays, ces derniers descendent vers la capitale pour y prendre le pouvoir.

Appelée à l’aide par le gouvernement malien, la France, ancienne puissance coloniale, a envoyé au Mali une force d’intervention rapide. Selon la revue Herodote,  « cette guerre est la conséquence de plusieurs phénomènes croisés comme la guerre en Libye qui a déstabilisé les populations sahariennes, le réveil des Touareg, l’usure du pouvoir malien, le repli vers le Sahara d’islamistes chassés d’Afghanistan », entre autres.

Arrivée sur le sol malien

« Les forces spéciales françaises sont actuellement à Diabali, au corps à corps avec les islamistes. L’armée malienne est également sur les lieux », a expliqué une source de sécurité malienne à “Libération”. La localité de Diabili a été bombardée à plusieurs reprises mardi 15 janvier par l’aviation française, sans que les islamistes n’aient totalement quitté les lieux. D’après le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, « nous avons les groupes les plus durs, les plus fanatiques, les mieux organisés, les plus déterminés et les mieux armés. On a affaire à plusieurs centaines, plus d’un millier — 1.200, 1.300 — de terroristes dans la zone, avec peut-être des renforts demain », a-t-il indiqué.

En réponse à la dureté du terrain, le gouvernement a envoyé 800 soldats, mais il devrait y en avoir 2.500 progressivement. « On parle maintenant de 3.000 militaires. Ce chiffre pourrait être inférieur au nombre des islamistes, 6.000 selon les estimations maximales », a indiqué Michel Galy, politologue et sociologue spécialiste du Mali. « Le danger pour la France c’est l’arrivée d’autres islamistes en provenance d’autres champs de bataille pour renforcer ceux déjà présents au Nord-Mali », a ajouté le spécialiste sur Afrik.com.

Reconquérir le Nord-Mali

Arrivée sur le sol malien, les troupes françaises sont actuellement à Diabili située à environ 400 km du nord de Bamako, pour stopper la contre-offensive djihadiste. Pour Michel Galy, contacté par Afrik.com, la France « cherche à reprendre cette ville et repousser l’avancée des islamistes pour parvenir à reconquérir, elle seule, le Nord-Mali ».

En octobre 2012, en visite à Dakar, au Sénégal, François Hollande avait affirmé que le temps de la Françafrique était révolu : « Il y a la France, il y a l’Afrique, il y a le partenariat entre la France et l’Afrique, avec des relations fondées sur le respect, la clarté et la solidarité ». Cependant quatre mois plus tard, la France envoie un contingent dans le pays. Le politologue a indiqué que « la reconquête de Diabaly par les jihadistes a surpris l’armée française. La France veut en découdre : elle cherche à repousser l’avancée des islamistes et essayer de reconquérir le Nord-Mali à la place de l’armée malienne et des forces africaines ».

Céline Tabou



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Il n y a pas de reconquete . La conquete continue.
    Ce qui se passe au Mali est la traduction de la politique de tout pays oppresseur vis vis du pays conquis.
    Si je dois me feliciter qu enfin les femmes maliennes ne seront plus violees. Si je dois me rejouir qu enfin les enfants maliens ne seront pas demain des orphelins et qu ils pourront manger. Que je me rejouisse qu enfin les Hommes maliens ne seront pas tortures, tues. Je ne peux pas oublier ce qui s est passe dans ce pays depuis des annees et tout particulierement depuis un an.
    Nous savions ou alors nous oublions trop vite que ce danger des integristes etait deja inscrit dans le programme des integristes avec la complicite ou la benediction du M.P.L.A. Ce M.P.L.A. avec qui le gouvernement Francais a discute. Les Maliennes, les Maliens nous ont informe de ce qui se passait pour Elles, pour Eux, pour leurs enfants. Elles vivaient chaque jour la charia. Des enfants mourraient de faim. Des enfants etaient des orphelins. Des hommes etaient tortures , tues. Nous le savions. Oui nous le savions.Nous nous sommes tus. Pire : nous avons discute avec le M.P.L.A.
    Question : pourquoi la FRANCE est elle intervenue tardivement ? Pourquoi alors que le gouvernement de Monsieur SARKOZY savait tout cela, Monsieur SARKOZY n ’a pas demande a ce que la FRANCE intervienne ? Oui pourquoi ?Pourquoi les pays europeens ne sont pas intervenus ? Pourquoi les U.S.A. engages dans une guerre contre l integrisme ne sont pas intervenus ? Oui pourquoi ces non interventionnismes ?
    Une autre question : pourquoi alors que le Mali est un pays souverain, independant, ce pays doit demander l aide de son colonisateur pour chasser ces integristes ? Oui, pourquoi ? Pourquoi les pays africains ne peuvent se defendre seuls ? Pourquoi ont ils toujours besoin de ce colonisateur ?
    Oui je suis heureux aujourd hui qu il soit mis fin a ces viols, a ces meurtres . Mais combien de viols commis ? Combien de meurtres commis ? Combien d enfants dans la souffrance ? Combien ? Combien ?
    Aujourd hui j essaye de comprendre . J essaye de comprendre et je me pose toutes ces questions.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com