Pays émergents

La SADC juge les élections sud-africaines « libres et justes »

Afrique du Sud

Témoignages.re / 9 mai 2014

La Mission d’observation électorale de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) a jugé vendredi les élections générales en Afrique du Sud « libres et justes », en dépit de certains problèmes.

Selon le chef de la Mission, Netumbo Nandi-Ndaitwah, les élections ont été « pacifiques, libres, justes, transparentes et crédibles, reflétant la volonté du peuple sud-africain ».

Selon lui, la Mission a observé, qu’en dépit de certains problèmes et soucis, tels que la lenteur de l’ouverture de certains bureaux de vote, le retard dans la distribution du matériel de vote et des violences sporadiques, « ces problèmes et soucis ne sont pas d’une assez grande ampleur pour affecter la crédibilité de l’ensemble du processus électoral ».

Le Congrès national africain (ANC) a maintenu son avance dans ces cinquièmes élections démocratiques du pays avec 62 % des suffrages.

Ce parti a recueilli jusqu’ici 10.481.963 voix, bien que selon certaines indications, il fera moins bien qu’en 2009, où il avait obtenu 65,9 pour cent.

Le parti d’opposition officiel, Alliance démocratique (DA), conserve toujours la deuxième place avec 22,01 pour cent des votes, bien mieux que son score de 16,66 pour cent de 2009.

Les combattants pour la liberté économique, les nouveaux venus, sont la surprise du scrutin en se classant troisième avec 1.029.254 de voix.

Selon la Commission électorale sud-africaine (IEC), le taux de participation à ces élections démocratiques est historique.

D’après Mosotho Moepya, directeur général des élections, plus de 18 millions de bulletins auraient été jetés dans les urnes, « plus que les 17,9 millions de vote effectués en 2009 et 15,5 millions en 2004 ».


Kanalreunion.com