Pays émergents

La SADC veut un avantage concurrentiel sur les autres régions

NTIC

Témoignages.re / 14 mai 2010

Le Secrétaire exécutif adjoint de la SADC, l’Angolais João Caholo, a défendu jeudi, à Luanda, la nécessité de l’Afrique Australe d’acquérir des avantages concurrentiels sur les autres régions du continent et du monde, dans le domaine des Télécommunications et Technologie de l’Information et Communication.

João Caholo a rendu public ce souhait quand il intervenait à l’ouverture de la réunion des ministres des Télécommunications, justifiant que la SADC a commencé avec succès un processus de mise en œuvre de cadres juridiques et réglementaires efficaces, ainsi que de politiques prévisibles caractérisées par la confiance sur le marché.

Il a, en outre, soutenu que la région enregistrait un niveau élevé de concurrence, les flux d’investissements réguliers et une croissance durable du secteur des télécommunications et technologies d’information et communication (TIC).

Il a souligné que la SADC devait profiter de la convergence des plates-formes de technologies d’information et communication, en tenant compte de l’expérience acquise dans l’industrie de la technologie.

Ces convergences, selon João Caholo, ont augmenté si rapidement, la capacité de la région d’utiliser un seul réseau pour fournir divers services intégrés à travers un guichet unique.

Dans cette 26è réunion, les ministres des Télécommunications et Technologies de l’Information et Communication de la SADC discuteront des questions sur les services d’itinérance communautaire nationale et régionale, l’étude pour évaluer l’impact régulateur, les lignes directrices pour la protection des consommateurs et de leurs droits en TIC et le Plan de mise en œuvre de la migration pour la télévision digitale dans la région.


Kanalreunion.com