Pays émergents

Le Cap-Vert exporte son expertise en gouvernance électronique

Transfert de technologie

Témoignages.re / 25 juillet 2011

Des techniciens et des responsables mozambicains en charge de la gouvernance électronique dans le secteur du tourisme s’inspirent, à Praia, de l’expérience du Centre opérationnel de la Société de l’information (NOSI) du développement des infrastructures et de la gestion du contenu.

Ce transfert de connaissances entre cette formation, organisée par l’institution cap-verdienne chargée de la coordination de la promotion de la Société de l’information et de la gouvernance électronique dans l’archipel et par le ministère du Tourisme du Mozambique, vise à transférer les connaissances acquises au Cap-Vert dans les domaines de l’infrastructure et des contenus.
Selon le gestionnaire du NOSI, Jorge Lopes, ce programme de stage a aussi pour but d’appuyer le Mozambique dans la mise en œuvre de la “Fenêtre unique” du tourisme dans cinq provinces mozambicaines, à savoir Maputo, Cabo Delegado, Sofala, Inhabanne et Gaza.

Une "Fenêtre unique" pour le tourisme

Le NOSI envisage de mettre l’expérience acquise et la mise en œuvre de ces actions au service d’autres pays africains, notamment ceux ayant comme langue officielle le portugais, comme cela se fait à présent avec le Mozambique, a souligné Jorge Lopes.
Il a indiqué que plusieurs actions concrètes ont déjà été ou sont en train d’être développées avec le Mozambique, faisant allusion au voyage des techniciens du NOSI dans ce pays pour une formation de techniciens issus de plusieurs institutions dans la récupération du cadastre du tourisme.
En ce moment, le Cap-Vert va appuyer le Mozambique dans la mise en œuvre d’une "Fenêtre unique" pour le secteur du Tourisme, dans le cadre d’un protocole de coopération signé entre NOSI et le Ministère mozambicain du Tourisme en juin 2010.
La Fenêtre unique est une espèce de guichet unique pour le traitement des demandes d’un secteur, dans ce cas, celui du tourisme, visant l’efficacité des services demandés par les citoyens.
Le NOSI, en tant qu’agence pour la gouvernance électronique et la promotion de l’information au Cap-Vert, a pour attributions et compétences la promotion et l’exécution des mesures politiques qui mobilisent la société et les secteurs privé et public pour l’avènement de la société de l’information.
Dans ce sens, cette institution publique a aussi pour attribution de mettre en œuvre des mesures qui visent la modernisation de la structure organisationnelle de l’administration publique capverdienne vers la gouvernance électronique.

Démocratisation de l’Internet

Jorge Lopes a déclaré que, six ans après sa création, le bilan des travaux du NOSI montre une contribution sans équivoque de l’institution à la modernisation de l’appareil de l’État au Cap-Vert.
« La contribution du NOSI est aussi visible dans la dynamisation de la société civile concernant la société de l’information et de la connaissance, jouant un rôle très actif en tant que conducteur direct de projets fondamentaux », a-t-il déclaré.
Dans ce domaine, le gestionnaire du NOSI souligne, entre autres actions, le Portail du Cap-Vert (Porton di nos ilha), la maison du Citoyen, les actes online, l’implantation du système intégré de gestion budgétaire et financière (SIGOF), le système de l’information municipal et le Système de prévoyance sociale.
Plusieurs initiatives autour des objectifs de massification de l’accès et de l’utilisation de l’Internet à large bande tels que les projets Konekta et SNIAC, entre autres, font aussi partie des actions du NOSI.


Kanalreunion.com