Pays émergents

Le Congo et l’Angola autorisent Chevron à développer le gisement pétrolier de Lianzi

70 millions de barils en perspective

Témoignages.re / 31 juillet 2012

Le Congo et l’Angola viennent de signer à Brazzaville un accord autorisant Chevron à débuter ses investissements, estimés à 2,5 milliards de dollars américains, dans le champ pétrolier de Lianzi, d’un potentiel de 70 millions de barils, situé à la frontière entre les deux pays, a annoncé lundi dans la capitale congolaise le ministère des Hydrocarbures, dans un communiqué.
Les revenus de ce champ off shore seront partagés de manière équitable entre le Congo et l’Angola, conformément aux accords passés par les deux Etats.
En dehors de Chevron, d’autres opérateurs participent également au projet, notamment, les compagnies pétrolières nationales du Congo et de l’Angola, ainsi que les sociétés Total et Eni.
Ce projet permettra à Chevron d’être pour la première fois opérateur principal d’un champ pétrolier au Congo, de créer des emplois supplémentaires, de participer à l’amélioration des conditions de vie des populations et au développement socio-économique des deux pays.


Kanalreunion.com