Pays émergents

Le Ghana importe du pétrole brut pour la première fois cette année

Energie

Témoignages.re / 28 octobre 2009

L’unique raffinerie de pétrole dont dispose le Ghana, Tema Oil Refinery (TOR), a annoncé lundi l’arrivée de 997.000 barils de pétrole brut, dans le cadre de la première livraison de cette année à partir du Nigeria.

Ce recours à l’importation de brut pour l’approvisionnement du Ghana en combustibles a pris une tournure politique lorsque l’opposition s’est mise à critiquer la manière dont le gouvernement a géré les pénuries de carburant.

Les travailleurs de la raffinerie publique avaient également critiqué ouvertement le président John Evans Atta Mills lorsqu’il est allé les rencontrer la semaine dernière, lui disant que la mauvaise gestion de la situation par son gouvernement était à l’origine de la pénurie de pétrole et de la frustration des travailleurs.

Le président de l’Association des cadres de la TOR, Bernard Entsiwah, a indiqué que le pétrole brut était arrivé dimanche soir et qu’il ne restait que le débarquement. La Raffinerie de Tema a la capacité de transformer 45.000 barils par jour.

Le pétrole brut est fourni par la Sahara Oil Company Limited du Nigeria.

Le Président Mills a assuré qu’il allait diligenter une enquête pour voir si réellement les membres de son administration étaient en train de compromettre le bon fonctionnement de la raffinerie.

Il a également promis de finaliser un accord bilatéral avec le gouvernement du Nigeria pour plus de régularité dans les approvisionnements.

La raffinerie de Tema est en train de battre de l’aile, paralysée par d’énormes dettes qui tracassent le gouvernement. L’entreprise doit près de 600 millions de dollars américains à la Banque centrale ghanéenne qui a fini par couper la ligne de crédit de la raffinerie.

Un membre du conseil d’administration de la raffinerie, Alfred Agbesi, a indiqué que selon les derniers chiffres en date de la raffinerie, la dette pourrait s’élever à près de 1,5 milliard de dollars américains, et attribue cette situation à l’ancienne administration.

Le Ghana a découvert d’importantes quantités de pétrole au large de la région située dans l’Ouest du pays, mais la production ne commencera pas avant 2010.


Kanalreunion.com