Pays émergents

Le nouveau vice-président de la Chine a déjà visité La Réunion

Li Yuan Chao reçu au Port et à Témoignages en 1986

Témoignages.re / 15 mars 2013

Li Yuan Chao est venu à La Réunion les premiers jours de 1986. Il avait été reçu par Ary Yée Chong Tchi Kan, dirigeant de la Jeunesse à cette époque. Il se souvient.

JPEG - 29.8 ko

« Il effectuait une tournée en Afrique orientale en décembre 1985 et début 1986 à la tête d’une délégation de la jeunesse Chinoise. Au dernier moment, il a ajouté La Réunion dans son circuit. Comme, j’étais dirigeant de la Jeunesse Réunionnaise à l’époque, le CORJ, j’ai organisé son séjour politique. En particulier, il a été reçu à la mairie du Port, par la jeunesse portoise, et plus tard au SIVOMR par Paul Vergès. Il y a eu également une rencontre avec des personnalités de la diaspora chinoise, dont M. Chu Fuk Chiang, à Saint-Benoît ».

À cette époque, c’était rare, une délégation de la jeunesse communiste chinoise ?

— Oui, c’était la première fois que La Réunion accueillait officiellement une délégation de la jeunesse chinoise. Le contexte était à « l’ouverture ». La Chine avait changé de cap et s’était lancée dans la « politique d’ouverture » depuis 1978. Le Parti Communiste Chinois avait invité une délégation du Parti Communiste Réunionnais à renouer les relations interrompues. La visite a eu lieu en novembre 1985 à Beijing. Ici, on bénéficiait du dégel politique après le changement du gouvernement en 1981. La Préfecture n’a pas fait de difficulté pour faciliter les formalités d’usage de la délégation de la jeunesse chinoise.

Quelles leçons en tirez-vous, au moment où il accède à la fonction de Vice Président de la RPC ?

— Pour nous, c’était symbolique que La Réunion reçoive une délégation de la jeunesse qui allait encourager la venue régulière d’autres délégations, notamment à l’occasion de la fête de Témoignages. Depuis cette époque, le PCR ne ratait aucune occasion pour demander l’installation d’un Consulat de Chine. Nous l’avons obtenu quand Paul Vergès était à la Région. L’accession de Li Yuan Chao à la Vice-présidence du pays signifie l’arrivée d’une nouvelle génération née après l’avènement de la Chine moderne. Il est né en 1950 et le président XI Jing Pin en 1953. Comme les Chinois aiment les dates symboliques, disons que c’est l’attelage qui va organiser les festivités du centenaire de la création du Parti Communiste Chinois, en 2021. Il est prévu qu’à cette date, la Chine sera un pays de « moyenne aisance », formule consacrée dès le début de la politique d’ouverture. La Réunion et les Réunionnais sauront-ils profiter des changements qui s’opèrent ?

JPEG - 21 ko


Kanalreunion.com