Pays émergents

Le président cap-verdien en Afrique du Sud pour le centenaire de l’ANC

Afrique du Sud

Témoignages.re / 7 janvier 2012

Le président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, s’envole ce jeudi pour l’Afrique du Sud, où il prendra part demain aux commémorations des 100 ans du Congrès national africain (ANC), à l’invitation de son homologue sud-africain, Jacob Zuma.

Jorge Carlos Fonseca sera parmi les plus de 40 chefs d’Etat qui participeront aux célébrations du centenaire du parti au pouvoir en Afrique du Sud à Bloemfontein, capitale de la province de Free State.
Avant son départ, le chef d’Etat cap-verdien a souligné l’importance « symbolique » de sa participation à cette cérémonie qui célèbre le centenaire de la création d’une force politique, qu’il considère « importante » pour l’Afrique en général et en particulier pour l’Afrique australe.
« C’est un parti qui a joué un rôle fondamental dans la lutte anti-coloniale et dans la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud », a-t-il souligné.

100.000 participants

Près de six mille invités officiels et 100.000 participants locaux prendront part aux célébrations le week-end prochain dans la ville de Bloemfontein. Ces célébrations comprennent des concerts, des meetings, des cérémonies religieuses traditionnelles, un tournoi de golf et un diner de gala.
L’ANC a été créé dans une petite église de Bloemfontein le 8 janvier 1912, initialement comme Congrès national africain et, très tôt, il s’est défini pour l’émancipation politique, économique et sociale des peuples de l’Afrique du Sud.
A cette époque, le pays était gouverné par les descendants des colons hollandais, huguenots et anglais. Il n’y avait pas encore le système de ségrégation raciale, connu comme apartheid par le Parti national en 1948.
La grande majorité des mouvements de libération sur le continent avaient noué de liens forts de solidarité avec l’ANC durant les décennies où le mouvement de Nelson Mandela combattait le régime à minorité blanche, même après que des ex-colonies portugaises, britanniques, belges et françaises sont devenues indépendantes.

Rencontre au sommet

Ce n’est qu’en 1994 que le régime de l’apartheid a finalement abdiqué et l’ANC et son leader Nelson Mandela ont remporté les premières élections générales démocratiques et multiraciales sud-africaines et le parti a continué, ces 18 dernières années, à remporter successivement tous les scrutins en Afrique du Sud.
Le président cap-verdien profitera de sa présence pour s’entretenir avec son homologue sud-africain et pour rencontrer d’autres chefs d’Etat et de gouvernement et des forces politiques qui, selon lui, peuvent aider à rapprocher plus le « Cap-Vert à l’Afrique du Sud et aux autres pays ».
Jorge Carlos Fonseca a aussi souligné qu’il envisageait rechercher de possibles partenaires de l’archipel afin de maximiser toutes les possibilités de coopération pour le développement économique, social et culturel du Cap-Vert.


Kanalreunion.com