Pays émergents

Lion Air va dépasser Air France en quelques années

464 avions commandés à Boeing et Airbus depuis février 2012 : l’accélération du changement

Manuel Marchal / 20 mars 2013

Lion Air, compagnie indonésienne, vient de commander 234 Airbus A320. Ces avions s’ajoutent aux 230 achetés en février 2012 à Boeing. Ces 434 avions vont constituer une flotte plus nombreuse que celles d’Air France et de ses filiales. Ce qu’une compagnie européenne a mis des décennies à construire sera dépassé en quelques années par une compagnie d’Indonésie. Le monde a définitivement changé d’échelle, les événements se bousculent, La Réunion doit prendre sa place dans ce mouvement.

En France et sans doute en Europe, l’événement pour l’industrie, c’était la signature à l’Élysée par la compagnie indonésienne Lion Air d’une commande de 234 Airbus A320.
Si le président de la République avait tenu à ce que cet acte commercial se déroule dans un cadre aussi solennel et en sa présence, c’est que l’enjeu est très important. C’est la plus grande commande jamais reçue par Airbus. Son prix catalogue dépasse les 18 milliards de dollars. La compagnie d’Indonésie permet au constructeur européen d’être sûr d’avoir du travail pour les 9 prochaines années. Les Asiatiques font part d’un état d’esprit les situant au-dessus de la mêlée, car Lion Air est interdite de se poser en Europe. Ces avions ont été inscrits sur la "liste noire" par l’Union européenne, c’est le sort réservé par les Européens à toutes les compagnies indonésiennes, rappelle "les Echos".
Ce qui semble aussi extraordinaire vu de France l’est moins vu de Malaisie.
En effet, 12 mois plus tôt, la même compagnie avait commandé 230 Boeing 737 aux Américains. En l’espace de 12 mois, Lion Air a commandé plus d’avions que la flotte d’Air France et de toutes ses filiales. C’est l’illustration du changement d’échelle du monde.

L’ancienne colonie dépasse l’ancienne métropole

En effet, Air France est une compagnie fondée avant la Seconde Guerre mondiale. Au fil de plusieurs dizaines d’années d’existence, la société française est devenue une des plus grandes compagnies d’Europe. Le résultat de toutes ces années de croissance et d’acquisitions d’autres compagnies, c’est une flotte de 387 avions d’un âge moyen de 9,3 ans pour Air France et ses filiales, indique le site web de la compagnie. Telle était la situation au 30 juin 2012 pour elle.
Pour sa part, Lion Air est une compagnie d’Indonésie. Quand Air France a été créée, l’Indonésie était une colonie d’un pays européen, les Pays-Bas. L’Indonésie est devenue indépendante au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Elle fait aujourd’hui partie des pays émergents, et les prévisions la situent parmi les premières puissances économiques du monde dans 20 ans. Elle comptait moins de 80 millions d’habitants en 1950, plus de 240 millions en 2011. C’est jusqu’à présent une croissance démographique comparable à celle de La Réunion. Pour les prochaines années, les prévisions annoncent une hausse proportionnellement plus forte que dans notre pays puisque pour 2050, l’estimation est de 340 millions d’Indonésiens.
Il est à noter que pendant que des compagnies aériennes se développent en Indonésie, la compagnie de l’ancienne métropole, KLM, a dû fusionner avec Air France. L’ancienne colonie dépasse l’ancienne métropole sur ce plan.

10.000 avions neufs prévus pour l’Asie

L’Indonésie est un archipel de 17.000 îles. Pour communiquer, le mode de transport traditionnel est le bateau. Avec la révolution technologique et la hausse du niveau de vie, l’avion a une croissance très rapide.
En 2000, quand Lion Air est créée, le nombre de passagers sur les lignes intérieures est de 7,9 millions, indiquent "les Echos". Selon notre confrère, le trafic domestique est actuellement de 60 millions de passagers annuels, et atteindra 78 millions dans 2 ans : 10 fois plus en 15 ans.
Au cours des 20 prochaines années, Airbus et Boeing pensent que les compagnies d’Asie auront besoin d’acheter 10.000 avions neufs.
Des compagnies comparables à Lion Air vont sans doute encore émerger en Asie, dépassant en quelques années ce que des Occidentaux ont mis des décennies à construire.
Cette information illustre le changement que connaît le monde. Ce changement s’accélère, il est plus rapide que prévu. Qui aurait imaginé qu’en 10 ans, une compagnie d’Indonésie partie de rien puisse dépasser Air France en nombre d’avions ?
Dans ce monde qui change d’échelle, quelle est la position de La Réunion ? Allons-nous rester à l’écart avec le risque du déclin, ou allons-nous nous ouvrir sur ce monde en développement bien plus proche géographiquement que l’ancienne métropole ?

Manuel Marchal


Kanalreunion.com