Pays émergents

Ouverture du 11ème Congrès du Parti communiste vietnamien

Céline Tabou / 19 janvier 2011

Le 11ème Congrès national du Parti communiste vietnamien s’est ouvert mercredi 12 janvier à Hanoi, en présence de 1.377 délégués. A cette occasion, les membres du PCV ont élu le nouveau Comité central pour quatre ans et défini les plans stratégiques.

Les mesures prises concernent le développement socio-économique et l’adaptation à la constitution, amendée par le parti. Vingt-cinq ans après le lancement des réformes de Dôi Moi (le Renouveau), qui ont permis de sortir d’une situation de sous-développement. Le Vietnam souhaite devenir une « nation industrialisée et moderne » d’ici à 2020.

Réaliser de nouveaux objectifs

Le rapport d’ouverture du secrétaire général, Nong Duc Manh, a mis l’accent sur l’accélération du processus de Renouveau propre à assurer « un développement rapide durable, plus harmonieux » et à réduire les déséquilibres sociaux et régionaux.

Relevant les faiblesses, tels que l’insuffisance des sciences et des techniques, le manque de qualifications et le déficit d’infrastructures, Nong Duc Manh a expliqué que ces handicaps sont des freins à la modernisation du pays.

« Créer les fondements pour que le Vietnam devienne, pour l’essentiel, un pays industrialisé en 2020 signifierait une croissance moyenne de 7 à 8% pour aboutir à un PIB, en 2020, 2,2 fois supérieur à celui de 2010 et à un revenu per capita d’environ 3.000 dollars, calculé au prix réel », a-t-il réaffirmé.

Un nouveau Comité central

Le renouvellement des membres du Comité central du Parti communiste du Vietnam était au centre de la séance du Congrès national du PCV lundi 17 janvier. A l’unanimité, le Congrès a été réélu : 218 candidats pour élire 175 membres officiels, 61 candidats pour choisir 25 membres suppléants. Les nouveaux élus auront plusieurs objectifs, notamment :

- Persister dans la position et l’objectif du Renouveau, être déterminés pour appliquer avec créativité et développer le marxisme-léninisme et la pensée de Ho Chi Minh, persévérer dans l’objectif d’indépendance nationale et du socialisme.

- Prendre en considération la qualité et l’efficacité de la croissance, s’assurer d’un développement durable.

- Garantir une étroite synergie entre croissance économique, progrès et équité sociale, développement culturel, tout en renforçant la défense et la sûreté nationales.

- Consolider le Parti sur tous les plans, l’édifier en un Parti sain et puissant, efficient dans sa Direction.

CT


Kanalreunion.com