Pays émergents

Ouvrons La Réunion sur l’Asie

Air Austral relie directement Bangkok

Céline Tabou / 12 avril 2011

Nous commençons une série d’articles sur la Thaïlande afin de faire découvrir ce pays émergent aux Réunionnais… En effet, le nouveau long-courrier d’Air Austral permettra à de nombreux Réunionnais de se rendre en Asie du Sud-Est pour un retour aux racines, et surtout une coopération économique propice aux deux parties.

Dans son allocution d’inauguration du vol direct Thaïlande-Réunion, Gérard Ethève, directeur général d’Air Austral, avait mis en avant « la chance inouïe de La Réunion » de pouvoir être reliée en quelques heures à la Thaïlande et l’Asie entière. Au-delà de l’aspect généalogique et culturel, l’émergence de l’économie thaïlandaise et le bouleversement de l’ordre mondial, avec la Chine et l’Inde comme puissances économiques, La Réunion peut se positionner dans la zone et développer son économie.

Développer une coopération économique bilatérale

En mars, le Consul général de Thaïlande, Naruto Sankamanee, était en visite à La Réunion pour célébrer la ligne directe entre Bangkok et Saint-Denis. L’objectif était de « nouer un premier contact avec les autorités régionales afin de recenser les grands volets pouvant déboucher sur une coopération fructueuse ». Effectivement, la coopération entre les deux parties dans des domaines stratégiques de la formation professionnelle et technique, mais aussi du développement des entreprises réunionnaises en Thaïlande pourrait permettre un transfert de compétences (aménagement du territoire, prévention..) et des échanges commerciaux entre La Réunion et la Thaïlande.

Selon la Région Réunion, « le tourisme est le premier grand secteur qui pourrait intéresser les deux destinations ». Naruto Sankamanee aurait indiqué : « vous avez beaucoup de sites qui pourraient attirer les Thaïlandais, comme les paysages fabuleux… vous avez surtout un très beau volcan ». Cependant, la politique des visas en France et à La Réunion reste une barrière difficilement franchissable, selon les Thaïlandais, mais également les Chinois, qui demandent des souplesses dans l’attribution des visas français.

Bangkok, porte d’entrée pour La Réunion en Asie du Sud-Est

Le lien entre Bangkok et La Réunion devrait permettre aux Réunionnais d’investir en Asie, et inversement. En effet, les relations entre la Chine et l’Inde se développent considérablement. Air Austral a une programmation de vols ponctuels entre La Réunion et la Chine, cette première étape en 2006 a donné envie à la compagnie Air Austral de se rendre en Asie.

Les opportunités économiques et culturelles qu’offre l’Asie, notamment la Chine, l’Inde, la Russie, mais également les économies émergentes comme la Thaïlande ou le Cambodge pourraient permettre à La Réunion de prospérer. Depuis 2009, les investissements directs étrangers thaïlandais étaient de 37,5% du PIB. Après la crise économique et financière internationale, le pays a diminué ses IDE, mais est parvenu à conserver une croissance d’avant la crise financière de 3,7%.

La politique gouvernementale en faveur de l’investissement et de la promotion du libre-échange fait de la Thaïlande, selon la Banque mondiale, le 4ème pays en Asie et le 20ème dans le monde où il est aisé de faire des affaires, a indiqué InterEx. De plus, d’après le Fonds monétaire international (FMI), le pays devrait atteindre un PIB d’environ 312,61 milliards de dollars, ce qui représente un marché important, au moment où les anciennes économies européennes et américaines peinent à sortir de la crise provoquée par les banques.

Textes et photos Céline Tabou


Kanalreunion.com