Pays émergents

Signature d’un nouvel accord de pêche entre la Mauritanie et l’UE

Signature d’un nouvel accord de pêche entre la Mauritanie et l’UE

Témoignages.re / 30 juillet 2012

Au cours des deux prochaines années, les bateaux de l’Union européenne (UE) pourront pêcher dans les eaux de la Mauritanie. La redevance payée par l’Union européenne s’élèvera à 113 millions au lieu de 76.

Le gouvernement mauritanien et l’Union européenne (UE) ont signé un nouveau protocole de pêche valide pour 2 ans, ont annoncé les négociateurs jeudi soir au cours d’une conférence de presse.
Le nouvel accord de pêche entre Nouakchott et Bruxelles est signé après 7 rounds de négociations, dont le dernier a duré 3 jours. Il est marqué par une hausse de la compensation financière européenne, qui passe de 76 à 113 millions d’euros.

Commentant les conditions de la signature de l’accord, le négociateur mauritanien, Cheikh Ould Ahmed, conseiller technique du ministre de la Pêche et de l’Économie maritime, a déclaré : « nous sommes parvenus à un accord après un marathon de 15 mois de négociations, parfois intenses ».
Ces négociations, rappelle-t-on, ont longtemps buté sur la contrepartie financière que doit verser l’UE et le problème de l’aménagement de l’accès à la ressource, notamment le pélagique.
La flotte européenne, composée de 110 bateaux parmi lesquels 60 Espagnols, devra pêcher suffisamment loin des côtes, selon le responsable mauritanien.
Pour le négociateur européen, Stafaan Dypere, directeur général de la Pêche de l’UE, « il s’agit d’un accord équitable, qui s’inscrit dans la durée et maintient un partenariat sur des bases scientifiques de respect de l’impératif de préservation de la ressource ».
Les accords de pêche entre l’UE et différents partenaires extérieurs sont l’objet de vives critiques du fait des risques d’épuisement des ressources halieutiques.
Ainsi, des pays voisins de la Mauritanie comme le Maroc et le Sénégal n’ont pas renouvelé l’accord de pêche avec l’UE depuis quelques années.


Kanalreunion.com