Pays émergents

Soutien de l’Union africaine aux efforts pour contrer la secte Boko Haram

Nigeria

Témoignages.re / 22 mai 2014

La présidente de la Commission de l’Union africaine Nkosozana Dlamini-Zuma, a exprimé son soutien aux efforts régionaux de lutte contre l’intensité accrue des attaques terroristes menées par Boko Haram au Nigeria.

Dlamini-Zuma a vivement condamné ce qu’elle appelle les doubles attentats « terroristes odieux " perpétrés dans la ville nigériane de Jos, où des membres présumés de la secte Boko Haram ont attaqué un marché, tuant des dizaines de personnes et blessant des dizaines d’autres.

L’attaque s’est produite au moment où les chefs de renseignements africains se réunissaient au Burkina Faso pour discuter de stratégies pour resserrer la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et les menaces aux régimes civils en Afrique de l’Ouest, rappelle-t-on.

L’attaque de Jos marque une extension importante dans l’échelle des attaques menées par Boko Haram au Nigeria. Les attaques ont été principalement concentrées dans la partie Nord-est du Nigeria. Elle a coûté la vie à 118 personnes.

Dlamini-Zuma a présenté les condoléances les plus sincères de l’Ua aux familles endeuillées, au peuple et au gouvernement du Nigeria.

La présidente de la Commission de l’Ua a indiqué que l’organisation continentale va également soutenir la mise en œuvre des mesures convenues lors de la cinquième réunion des chefs de services de renseignements et de sécurité des pays de la région sahélo-saharienne, qui s’est tenue à Ouagadougou lundi et mardi.

Les chefs du renseignement ont décidé de mettre en œuvre un ensemble de mesures visant à renforcer l’action régionale collective contre les groupes terroristes, y compris Boko Haram. Ils ont convenu de lancer immédiatement un programme de formation pour les responsables de la sécurité régionale. Le programme de formation sera conduit par le Centre africain d’études et de recherche sur la lutte contre le terrorisme (CAERT) basé en Afrique du Nord.

Dlamini-Zuma a déclaré que les pays africains devraient travailler en partenariat avec la communauté internationale pour redoubler d’efforts dans la lutte contre le fléau du terrorisme.

Elle a ajouté que les instruments de l’Ua et les initiatives régionales existantes, qui fournissent des cadres appropriés pour une coopération accrue entre les Etats africains, devraient être mis en œuvre.


Kanalreunion.com